C'est mon époque. De plus en plus d'adeptes des chèques-vacances

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un Français sur six bénéficie des chèques-vacances. Un coup de pouce qui a de grosses retombées économiques.

On distribue de plus en plus de chèques-vacances depuis neuf ans, c’est une constante. On peut dire qu’aujourd’hui un Français sur six en bénéficie, avec des retombées économiques sur le tourisme et les territoires. Une véritable manne.

1,6 milliard d'euros

En 2017, un milliard 630 millions d’euros ont été injectés dans l’économie française sous la forme de chèques-vacances, soit 2,5% de plus que l’année précédente. Mais ce n’est pas tout. On estime que les retombées économiques vont bien au-delà, entre 7 et 12 milliards d’euros : lorsque l'utilisateur dépense un euro en chèque-vacances, en réalité il rajoute au pot deux à trois euros supplémentaires au bénéfice des professionnels du tourisme. 200 000 prestataires sont concernés, parfois même en période creuse en juin ou en septembre.

L’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) ne se contente pas d’émettre des coupons. Elle investit elle-même dans le secteur du tourisme social à travers des équipements, des villages vacances, des auberges de jeunesse, des maisons familiales. Pour ça il y a le Fonds tourisme social investissement, que l’Agence a alimenté à hauteur de 13 millions d'euros, ou encore le financement direct. L’an dernier, une quinzaine d’associations ont reçu 100 000 euros chacune.

10 millions de bénéficiaires

Il y a aussi de nouveaux clients : les salariés des petites entreprises de moins de 50 salariés. 9 000 PME ont commandé pour la première fois l’an dernier des chèques pour leur personnel, et le secteur privé est de plus en plus intéressé : +4%. La fonction publique, elle, reste stable, sauf le secteur hospitalier, à la peine.

4 400 000 personnes ont reçu des chèques-vacances en 2017 et 10 millions en ont bénéficié si on compte l’ensemble du cercle familial, en particulier les jeunes de 18 à 25 ans.

140 partenaires sur Internet

Une dématérialisation qui sera achevée en 2020. On pourra encore utiliser les bons vieux coupons, mais dès maintenant près de 140 sites internet acceptent un règlement par chèque-vacances en ligne : hébergement, restauration, transport ou activités sportives ou culturelles.

Vous êtes à nouveau en ligne