Toujours débordé : comment réagir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On ne sait plus où donner de la tête, on ne fait plus le tri entre le "très urgent" et le "ne peut pas attendre". Il existe pourtant des moyens de se débarrasser de ce sentiment d'être débordé en permanence.

Les conseils d'un coach spécialisé dans ces questions de gestion du temps, Marc Traverson, co-fondateur du cabinet Actéüs, à Paris.

Le text-neck, une nouvelle maladie du travail.
Vous connaissez le « tennis elbow », la maladie des joueurs de tennis ? Vus avez entendu parler des douleurs à la main, des caissières notamment. Eh bien faites connaissance avec le « text neck ». Que l’on pourrait traduire par « les douleurs au cou que l’on attrape à force de lire des textos et des mails sur son téléphone portable ou sur sa tablette numérique ». Evidemment, en anglais, ça sonne mieux. Le text neck, 45% des travailleurs américains en souffriraient. Il s’agit de douleurs à la nuque, mais aussi de maux de têtes, d’épaules douloureuses et de gênes dans les bras.
Tout cela est provoqué par notre posture quand nous regardons notre téléphone. On penche la tête vers les mains qui restent à peu près au niveau du ventre. Or la tête pèse autour de 5 kilos. Et les épaules et le cou ont du mal à supporter cette charge.
C’est un chiropracteur anglais qui alerte l’opinion mondiale sur le sujet. Il recommande de tenir son téléphone ou sa tablette numérique à hauteur des yeux, de faire des étirements, et surtout de faire des pauses dans la journée où l’on s’interdit la lecture de tout message.
Mais pour ce dernier conseil, vu l’état d’addiction des Français à leur portable, les vendeurs d’aspirine ont encore de beaux jours devant eux.

Vous êtes à nouveau en ligne