Sondage : pour sept cadres sur 10, la responsabilité sociale des entreprises doit être "intégrée à leur stratégie"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La responsabilité sociale des entreprises figure au cœur du projet de loi Pacte présentée mercredi en conseil des ministres. Cette notion s'impose largement chez les cadres selon une enquête révélée en avant-première par franceinfo.

Le projet de loi Pacte (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) est présenté mercredi 2 mai en conseil des ministres. Au centre du texte, figure la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Cette notion, qui regroupe l’ensemble des pratiques mises en place dans le but de respecter les principes du développement durable, est en train de s'imposer chez les cadres. Sept cadres sur dix pensent qu'elle doit être "intégrée à la stratégie et aux opérations commerciales", selon un baromètre* Viavoice pour HEC Paris et le Society & Organisations Center (SnO), que franceinfo révèle en exclusivité. C'est une progression de 18 points depuis la précédente vague du baromètre, en janvier dernier. 

Toujours selon ce sondage, les cadres français considèrent que la RSE, c'est d'abord l'empreinte écologique de l'entreprise (46%). Vient ensuite le bien-être des salariés, puis l'impact social de l'activité de l'entreprise.

Aller au-delà des lois

Autre enseignement de cette enquête : les cadres pensent de plus en plus que leur entreprise "doit aller au-delà du strict respect des lois et réglementations". Près des deux-tiers d'entre eux (64%) sont de cet avis. C'est dix points de plus par rapport au mois de janvier. Les cadres interrogés sont par ailleurs 68% à penser que la RSE est une "opportunité économique" pour les entreprises qui s'y engagent.

* Enquête réalisée du 13 au 16 mars 2018 auprès d'un échantillon de 400 personnes représentatives de la population des cadres résidant en France métropolitaine.

Vous êtes à nouveau en ligne