Quelque 30.000 entreprises artisanales restent à reprendre chaque année en France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est la "Semaine nationale de la création/reprise d'entreprises artisanales", jusqu'au 23 novembre. Chaque année en France, "papy boom" oblige, 60.000 entreprises artisanales cessent leur activité. La moitié seulement sont reprises. C'est l'équivalent de 100.000 emplois qui sont détruits. Ticket d'entrée : entre 200.000 et 300.000 euros.

Racheter une petite entreprise, c'est souvent le fruit d'une reconversion, volontaire ou pas, d'un déménagement, d'une installation à la campagne.

C'est ce qu'à fait Georges Bell. Il était directeur général d'une société spécialisée dans la sécurité informatique. Son entreprise a été rachetée par un groupe américain. A 33 ans, il a décide de quitter Paris pour l'Aube, et l'informatique... pour un tout autre métier. Il est désormais à la tête d'une entreprise qui fait de l'installation de chauffage, de plomberie et d'électricité à Saint-Benoit-sur-Vanne, dans l'Aube. Il a acheté en réalité deux sociétés pour 500.000 euros.

D'après François Moutot, directeur général de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et d'artisanat, il faut compter entre 200.000 et 300.000 euros pour reprendre par exemple un commerce de proximité. Les Chambres de métiers et d'artisanat délivrent des formations pour accompagner les repreneurs potentiels.

L'Auvergne vous offre trois mois de loyers

C'est la deuxième année que l'Auvergne lance cette opération maline et qui a beaucoup fait parler d'elle l'an dernier. Le principe est simple : pour attirer les candidats sur des postes en tension, la région fait un chèque qui permet de couvrir les trois premiers mois de loyer de la période d'essai.

Une aide qui peut aller jusqu'à 3000 euros par mois. Pour cela, il faut donc avoir décroché l'une des 100 offres d'emplois offertes et habiter à plus de 60 kilomètres de son nouveau lieu de travail. Cette année, le dispositif est étendu aux repreneurs d'entreprise, justement. Vous avez jusqu'au 18 janvier pour poster sur le site new deal en auvergne.fr.

Vous êtes à nouveau en ligne