Quand les habitudes de l'entreprise déteignent sur notre vie privée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Aujourd'hui, on "gère" sa vie privée avec les outils de l'entreprise, on applique les valeurs du monde du travail dans tous les domaines de sa vie personnelle. Un psychologue québécois s'amuse de ces petits travers.

Les gens se prennent pour des entreprises, se comportent comme s’ils étaient eux-mêmes leur propre petite PME. Le langage, les modes d’organisation, les outils de l’entreprise envahissent la vie privée…

_ C’est en tout cas ce qu’affirme l’auteur de « Je ne suis pas une entreprise », aux éditions La Découverte. Michel Perreault, est psychologue, professeur à l’université Mc Gill, à Montréal.

La femme est l'avenir de l'homme... dans le monde des affaires
_ C’est prouvé : les femmes sont de bien meilleures gestionnaires que les hommes. Le cabinet Managéo, spécialisé dans l’information aux petites entreprises, vient de compiler les chiffres des faillites. Et le résultat est sans appel : dans les entreprises de moins de 50 salariés, c'est-à-dire dans les TPE, très petites entreprises, et aussi dans les PME, quand ce sont des femmes qui sont aux commandes, il y a trois moins de faillites et de liquidations que dans celles qui sont dirigées par des hommes.

Vous êtes à nouveau en ligne