Pourquoi Twitter peut vous aider au travail

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Si vous êtes en vacances, ou si votre rythme se ralentit un peu, c'est peut-être le moment de vous faire une idée neuve de Twitter. Source d'information, outil de travail : ce réseau social peut vous changer la vie.

Recevoir des informations dans le secteur pour lequel vous travaillez, se constituer un réseau de veilleurs qui vont chercher pour vous des articles qui vous rendront plus compétent dans votre domaine... Twitter peut vous apporter tout cela et bien plus encore.

Les conseils de Jean-François Ruiz, auteur de "Réussir avec les réseaux sociaux", aux éditions L'Express, fondateur de Poweron, agence de webmarketing.

Les Français ne connaissent plus les vacances.
Les vacances… Mais si, vous vous souvenez, ce truc, il y a longtemps : plusieurs jours, voire plusieurs semaines pendant lesquelles on ne travaillait pas…
Un vieux souvenir, pour une bonne partie des Français. Parce que selon un sondage commandé par le site de voyages TripAdvisor, un Français sur deux lit ses mails professionnels pendant ses vacances. Et la plupart d’entre eux y répondent... Même s’ils assurent que leur employeur n’attend pas particulièrement qu’ils le fassent.

Moralité : les entreprises qui ont offert à leurs salariés des smartphones, ces téléphones qui permettent de consulter ses mails et de surfer sur internet, n’ont pas à regretter leur investissement. Les salariés sont tellement accros à leur nouveau téléphone qu’ils ne peuvent plus s’empêcher, d’eux-même, tout le temps et sans qu’on leur demande rien, de s’en servir pour travailler.
Pour justifier qu’ils ne peuvent plus s’en passer, les salariés interrogés dans cette étude assurent qu’ils lisent leurs mails pour mieux profiter de leurs vacances : eh oui, ce sera toujours ça qu’ils n’auront pas à faire quand ils reviendront au boulot !

En quelque sorte, travailler pendant les vacances, ça permettrait de moins bosser quand on est au boulot… D’être un peu en vacances au travail, quoi. Avec des raisonnements comme ça, autant supprimer les vacances, on y verra plus clair. Parce que là, on commence à s’embrouiller…

Vous êtes à nouveau en ligne