On recrute 1 500 gardiens d'immeubles chaque année

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est un métier qui recrute 1 500 personnes par an. Un tout nouveau diplôme vient d'être créé pour reconnaître la profession de gardien d'immeuble. 

Un tout nouveau diplôme pour le métier de gardien d'immeuble : un certificat de qualification professionnelle (CQP)  vient tout juste d'être reconnu par le ministère du Travail. Il se passe en 45 jours, il ne demande aucune formation préalable, il est ouvert à tous. Et il sert à deux choses. D'abord, pour les gardiens d'immeubles qui sont déjà en poste, faire reconnaitre tout ce qu'ils savent faire, toutes les compétences qu'ils mettent en œuvre tous les jours. Pour beaucoup, c'est leur tout premier diplôme

Ensuite, pour ceux qui veulent faire ce métier, c'est une façon de candidater, de sortir du lot. Et ça vaut le coup, parce que c'est un métier qui recrute et qui – comme beaucoup – a du mal à trouver des candidats. 1 500 embauches chaque année, et ça va durer. 

"Médiation avec les habitants"

Le métier n'a pas une très bonne image. Et pourtant il a beaucoup évolué. De qui a-t-on besoin ? Valérie Fournier, présidente de la fédération des entreprises sociales : "Nous avons besoin de gens polyvalents, qui savent utiliser les outils internet, être en médiation avec les habitants, être à leur service. On a de plus en plus d'actions sociales dans lesquelles les gardiens interviennent".

Un gardien, c'est par exemple Guy-Sylvestre Sotty. Il a une formation d'informaticien et a travaillé chez France Télécom et chez Total :  "Et puis un jour j'ai tout plaqué pour faire quelque chose où j'étais plus en contact avec les personnes, j'en avais marre d'être toujours derrière un ordinateur". Il a un logement de fonction. Et ce qu'il aime dans son travail, c'est notamment le côté social : "Vous pouvez vous retrouver dans un secteur où les locataires ne savent pas lire et écrire. Vous êtes leur aide". Guy-Sylvestre a obtenu ce diplôme, le CQP gardien d'immeubles, désormais reconnu officiellement. Et ça lui a permis de diriger une équipe de 16 personnes. Pour préparer ce diplôme on s'adresse à la fédération des ESH, les entreprises sociales pour l'habitat. 

Vous êtes à nouveau en ligne