On étouffe sous les mails

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Environ un tiers des salariés recevraient plus de 100 courriels par jour. On met environ une seconde pour se concentrer de nouveau après la lecture d'un mail. Conseils pour mieux gérer ses mails, à destination des salariés et des entreprises.

L’ORSE, l'Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises, vient de publier un guide “pour un meilleur usage de la messagerie en entreprise”. Pour cet organisme de veille et de réflexion, il s'agit d'un problème de société et les entrepreneurs doivent protéger leurs salariés.

_ François Fatoux, délégué général de l'ORSE, rappelle quelques bonnes pratiques pour lutter contre ce facteur majeur de stress que constituent les mails à toute heure, envoyés à n'importe qui... et souvent écrits n'importe comment.

_ Un guide à télécharger ici : http://www.orse.org/

Gendarmes du net au boulot

Interdit Facebook au bureau. Banni Twitter au travail. Pas question d’aller sur Viadéo ou sur d’autres réseaux : les trois-quarts des entreprises dans le monde bloqueraient l’accès de leurs salariés aux réseaux sociaux, selon une étude publiée par l’un des spécialistes mondiaux des anti-virus sur internet, la firme Kaspersky Lab.
_ En France, on n’est pas les plus malheureux, comme disait Coluche. L’enquête assure que "seulement" 64% des entreprises joueraient les Big Brother avec leurs salariés. Des restrictions bien moindre que celles qui pèsent sur les Allemands et surtout sur les Italiens : de l’autre côté des Alpes, plus des trois quarts des entreprises bloquent l’accès à Facebook et autres distractions en ligne.

_ Et pourtant, pourtant, plusieurs études ont assuré récemment que surfer sur le lieu de travail augmenterait la productivité : devant la toile, en envoyant un tweet ou en prenant des nouvelles de ses amis sur Facebook, on se détend, on recharge ses batteries… voire même on fait appel à ces mêmes amis pour résoudre un problème professionnel…

Vous êtes à nouveau en ligne