Les nouvelles maladies professionnelles

Le travail est-il mauvais pour la santé ? En tout cas, le nombre de maladies professionnelles a été multiplié par six en dix ans, selon le baromètre réalisé par Dekra Industrial.

Pourquoi le nombre de maladies professionnelles a-t-il explosé ces dix dernières années ? Quelles sont ces nouvelles maladies que l'on "attrape" au travail ? Essentiellement des maladies liées aux nouvelles technologies, comme celle du "double-clic" de la souris, qui est à l'origine de troubles musculo-squelettiques.

Michel Auger, directeur santé et sécurité chez DEKRA Industrial détaille ces nouvelles affections.

Le bénévolat n'est pas bon pour le CV

Aux Etats-Unis, quand on cherche du travail, mieux vaut avoir dans son CV plusieurs lignes qui prouvent que l’on a fait du bénévolat. Les recruteurs apprécient que le candidat se mette au service de la communauté, et ils estiment que l’on apprend beaucoup dans les associations, caritatives, culturelles ou sportives.

En France, aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est l’inverse : les recruteurs ont même tendance à écarter ceux qui sont engagés dans une association type Secours Populaire ou Restos du cœur. Six chercheurs ont mené l’enquête : ils ont envoyé plus de 7.500 candidatures en réponse à des offres d’emplois dans l’informatique et dans la banque. Résultat : à compétences égales, ceux qui pratiquent le bénévolat sont écartés les premiers.

Selon les chercheurs de la fédération TEPP – travail, emploi et politiques publiques – les recruteurs craignent que ces candidats ne soient moins disponibles ou que ces "profils atypiques" quittent leur job pour reprendre des activités qui les passionnent vraiment…
_ Il y a quelques semaines, une étude affirmait que plus on était méchant et égoïste, meilleur était son salaire… Décidément, l’entreprise ne semble pas faite pour les chics types…

Vous êtes à nouveau en ligne