Les Moocs font leur apparition dans les entreprises

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ce nouveau mot vous est peut-être déjà familier : Mooc. Il est entré dans le Robert cette année, il y a quelques jours. Massive online open course, ces cours en ligne gratuits, qui permettent de suivre les enseignements des meilleures universités du monde font leur entrée dans le monde du travail.

Les mooc en sont encore à leurs premiers pas. Les universités américaines ont lancé leurs premiers cours en ligne il y a moins de trois ans. En France, la plateforme nationale, FUN, France Université Numérique, n'a que cinq mois d'existence. Mais le mouvement pourrait connaître un nouvel essor avec l'arrivée des entreprises sur ce marché. Elles regardent ces nouvelles façons d'apprendre avec intérêt. En quelques mois, ces cours participatifs - on ne se contente pas de suivre un prof, on échange entre élèves et avec le prof, comme sur les réseaux sociaux - ont déjà réuni plusieurs centaines de milliers de Français.

Parmi ces pionniers, surtout des personnes en activité. Certaines entreprises ont compris tout le parti qu'elles pouvaient tirer des Mooc. Les pionnières incitent leurs salariés à suivre un mooc. Il s'agit d'encouragement, pas d'obligation. Les mooc ne font pas encore partie du plan de formation de l'entreprise, mais certaines entreprises peuvent y voir une alternative à la formation en ligne, au "e-learning" qui n'a pas toujours su emporter l'adhésion des salariés.

Suivre un mooc pour rester au top.

Certains professionnels le font à leur propre initiative, d'autres y sont donc poussés par leur entreprise. Plus novateurs, des grandes sociétés qui créent elles-mêmes leur mooc pour former massivement leurs salariés.

Orange propose par exemple depuis quelques jours "dix parcours pédagogiques pour progresser dans le numérique", Renault a lancé un mooc interne pour former les commerciaux au lancement d'une nouvelle voiture...

Mais il y a une autre utilisation des mooc qui intéresse les entreprises. Nikon a par exemple mis un mooc en ligne pour faire de meilleures photos - avec leurs appareils, bien sûr. Lancôme dispose d'un mooc pour apprendre à se maquiller. La Bank of America se sert d'un mooc, avec bien sûr ses forums et leur esprit communautaire, pour mieux gérer ses comptes.

On a beaucoup dit que les mooc allaient révolutionner la façon d'apprendre. Ils vont aussi permettre de conquérir de nouveaux marchés et de former les salariés.

 

On se plaint souvent du stress au travail, et pourtant, on serait plus stressé à la maison qu'au boulot !

Pour prouver cette étonnante affirmation, les chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont réalisé six prélèvements par jour pendant trois jours dans la bouche de 122 personnes pour mesurer le taux de cortisol, l'hormone du stress. Surprise : le taux de cortisol était plus bas quand les cobayes étaient au travail que lorsqu'ils étaient à la maison. Selon l'une des sociologues qui a dirigé l'étude, cette différence proviendrait du fait qu'au boulot, les gens ne font qu'une seule chose à la fois, qu'ils n'ont pas sans cesse à mener de front plusieurs tâches. Ce sont d'ailleurs les femmes, plus que les hommes, qui montrent les niveaux de stress domestique les plus élevés. Une tension qui serait due au fait de devoir combiner les deux journées, au bureau et à la maison et de mener au domicile plusieurs tâches de front.

 

Vous êtes à nouveau en ligne