Les filiales étrangères plus accueillantes pour les salariés que les entreprises françaises

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les salariés des entreprises étrangères installées en France ont de meilleures conditions de travail. Plus de mobilité, plus d'espace, plus de souplesse dans l'aménagement de leurs horaires : c'est ce qui ressort d'une enquête menée par une société d'aménagement de bureaux.

Mieux vaut travailler dans une filiale d'une entreprise étrangère que dans une société franco-française. C'est la conclusion surprenante d'une étude menée par un aménageur de bureau. JLL s'est penché sur les salariés travaillant en Ile-de-France dans des unités de plus de 100 personnes. Résultat : l'herbe est plus verte ailleurs. Et les méthodes de travail plus modernes.

La mobilité, par exemple. Dans les entreprises étrangères, on reçoit plus souvent un ordinateur portable et un smartphone que dans les françaises. On a aussi plus souvent accès à la visio conférence. 61% des salariés des étrangères travaillent régulièrement "hors les murs", en dehors du bureau, contre 47% dans les entreprises françaises. L'aménagement de l'espace n'y est d'ailleurs pas pensé de la même façon. Les étrangères penchent plus fortement pour l'open space que les françaises.

Le plus beau bureau n'est plus réservé au patron

D'après cette étude, les entreprises françaises sont encore très orientées vers un "management par la vue" et par un besoin d'aller au bureau pour montrer que l'on travaille. Les filiales des étrangères sont passées à autre chose.  

Du reste, une nouvelle tendance émerge dans ces entreprises. On y attribue les plus beaux espaces non pas aux plus hauts gradés... mais à tous les salariés. Le fameux bureau vitré de coin, l'endroit le plus lumineux avec la plus belle vue, n'est plus réservé au patron, mais il fait un magnifique lieu d'échanges pour les salariés, avec machine à café, coin lounge et corbeille de fruits. C'est un tout autre message que l'on envoie aux équipes.

Vous êtes à nouveau en ligne