Les embauches des saisonniers de fin d'année, c'est maintenant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est le moment de postuler pour les jobs saisonniers de fin d'année. Des métiers qui ont beaucoup changé : on a toujours besoin d'étudiants pour faire les paquets cadeaux dans les grands magasins, mais ce sont désormais les sites de e-commerce qui sont les plus grands pourvoyeurs d'emploi.

Les petits boulots de Noël ont bien changé

Même si les grands magasins ont toujours besoin de petites mains pour faire les paquets cadeaux pendant quelques jours, c'est désormais surtout le secteur du e-commerce qui connait la plus grande effervescence pour les fêtes. Et là, on ne parle pas de quelques étudiants venus en renfort, mais de dizaine de milliers d'intérimaires qui signent des contrats de trois ou quatre mois, entre octobre et janvier. Un exemple : amazon.fr vient d'annoncer l'embauche de deux mille cinq cents personnes sur ses quatre centres français. amazon.fr va tout simplement doubler ses effectifs ordinaires.

Ce boom des emplois va de pair avec la croissance exponentielle du commerce en ligne 

Plus dix pour cent par trimestre. En chiffre d'affaires, près d'un achat sur dix se fait désormais sur le net. Aux Etats-Unis, rien que Fedex et UPS, les deux grands transporteurs, embauchent près de cent cinquante mille personnes pour l'occasion.

 

En France, ce sont plusieurs dizaines de milliers d'intérimaires qui vont rejoindre les rangs des grands sites de commerce et des transporteurs. Des préparateurs de commande, des téléopérateurs, des chauffeurs, des livreurs.

Des jobs pour lesquels aucune expérience n'est exigée

Aucune condition d'âge ni de diplôme. Mais dont les conditions ne sont pas toujours roses : payés au smic, souvent en deux huit et situés dans des zones d'activités éloignés. Il faut donc son propre véhicule pour s'y rendre. Et la cadence y est parfois élevée, avec une forte exigence de productivité. Si aucune formation n'est demandée, ces métiers s'informatisent et s'automatisent très vite. Il faut pouvoir s'y adapter.

Ce sont les agences d'intérim qui centralisent ces postes, mais elles les retransmettent aussi à Pôle Emploi et même sur des sites comme leboncoin.fr . La plupart des agences se constituent un stock d'intérimaires habitués à ce type de contrats, mais ces postes restent ouvert à tous les profils. Et c'est maintenant que les embauches se font.

Depuis quelques années, Prism'emploi, qui regroupe six cents entreprises de recrutement, note que le profil de ces intérimaires de fin d'année change : les étudiants sont concurrencés par des candidats de tous âges, qui prennent les boulots qui se présentent.

Des seniors, de plus en plus souvent. Le bon côté de cette tendance, c'est que le développement du commerce en ligne permet à ces intérimaires d'espérer une embauche en CDI. Ces contrats courts sont aussi l'occasion de prendre contact avec le monde la logistique, qui connait une forte croissance et qui offre des opportunités de progression, sans forcément de grands diplômes en poche.

Vous êtes à nouveau en ligne