L’entreprise PWC a aboli tout code vestimentaire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été dans "C'est mon boulot", chaque jour une initiative citoyenne engagée par une entreprise. Insertion, environnement, bien-être des salariés. Mardi, le cabinet PWC qui a aboli tout code vestimentaire.

Venir décontracté chic pour travailler. Pourquoi pas. Au siège de PWC, grand cabinet d'audit et de conseil international, plus de bureau nominatif même pour le boss. Chacun se place où il veut, les cloisons sont tombées. La hiérarchie en a pris un coup. les codes ont changé y compris le code vestimentaire ! car il y a un an PWC a lancé l'opération "dress for your day". Le principe est simple. Agnès Huser, en charge du capital humain chez PWC : "Quand vous êtes au bureau, et ça c'est nouveau, vous pouvez vous habiller comme vous le souhaitez. La seule consigne qu'on a donnée, c'est d'être 'smart casual'." Et quand on n'est pas au bureau, il faut juste s'habiller comme le client
costume-cravate ou tailleur chez les banquiers, jean chic dans les nouvelles technologies. Les consultants sont des caméléons. Le reste du temps c'est comme on le sent, la consigne a été adoptée avec enthousiasme et rapidité : "Il y a des projets qu'il faut pousser, il faut convaincre, il faut passer du temps. Celui-là, ça a pris très vite, ça a été appliqué du jour au lendemain. Les associés, les gens les plus anciens dans la société s'y sont mis aussi. Tout le monde a adopté ce style de travail. On n'a pas constaté d'écart par rapport aux craintes du début."

Le "jean basket" adopté par tous

La crainte, au début, était de voir apparaître des shorts et des tongs alors que désormais l'uniforme est plutôt jean-basket jusqu'au sommet de la hiérarchie. Résultat du nouveau dress code ou pas, le taux d'engagement, mesuré par une enquête annuelle, a bondi de six points. Une progression énorme par rapport aux années précédentes,  peut-être aussi parce que d'autres codes se sont assouplis. Plus personne ne doit respecter d'horaires précis. Ce type d'aménagement est d'autant plus important dans une entreprise comme un cabinet de conseil,
en permanence en mode projet dans une certaine urgence du résultat. Et d'après Agnès Huser, la France est plutôt en pointe sur ces sujets par rapport aux autres bureaux du groupe multinational.

Vous êtes à nouveau en ligne