Le nombre d'offres d'emploi en forte hausse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le chômage monte mais il y a des raisons d’espérer : le nombre d’offres publiées sur les sites d'emploi est au plus haut.

Si vous cherchez du travail ou si vous avez envie de bouger, il est peut-être temps de retourner voir ce qu’il y a de neuf sur les sites d’emploi : le volume d’offres est en très forte hausse : + 14,5% pour le premier trimestre de l’année par rapport au dernier trimestre de 2014 selon les chiffres collectés sur les principaux sites d’emploi par le cabinet Robert Walters.

Certaines professions semblent même être en train de sortir de la crise. C’est le cas des ressources humaines. Le nombre d’annonces d’emploi dans ce secteur augmente de 26% en un trimestre. C’est la plus forte hausse.

Les RH devancent de peu la banque-assurances et les services financiers. Ces deux derniers secteurs avaient été fortement touchés par la crise. On y recherche aujourd’hui des experts, avec une ancienneté de six à dix ans, notamment pour la partie commerciale. Des postes déjà très recherchés, qui vont donc l’être encore un peu plus.

L’industrie est elle aussi bien orientée

On recrute des ingénieurs. Problème, là aussi, il y a pénurie. La hausse du nombre d’offres d’emploi va donc aggraver le tension sur ce marché.

Une autre étude, menée cette fois par Manpower, vient en effet de mettre une nouvelle fois les difficultés des entreprises à recruter. 29% des employeurs disent avoir du mal à pourvoir les postes ouverts. C’est l’un des paradoxes du marché de l'emploi en France : quand il repart à la hausse, c’est pour se disputer plus âprement les mêmes profils, pas forcément pour faire baisser les statistiques du chômage.