La Fondation Accenture et la formation au numérique pour des personnes en difficulté

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été dans "C'est mon boulot", chaque jour une initiative citoyenne engagée par une entreprise. Insertion, environnement, bien être des salariés. Vendredi, Accenture, qui forme les personnes éloignées de l'emploi aux métiers du numérique en seulement deux semaines.

Coup d'oeil sur Accenture. Elle forme les personnes éloignées de l'emploi aux métiers du numérique en seulement deux semaines pour tester des logiciels. Répondre au téléphone en cas de panne d'informatique. Pour tout un tas de tâches simples dans le secteur du numérique, pas besoin d'une longue formation. La Fondation Accenture a fait le pari qu'il était possible de former en deux semaines, dix jours en tout, à certains métiers du numérique. On prend des personnes très éloignées de l'emploi en situation de handicap récemment arrivées sur le territoire ou des seniors victimes "d'accidents de la vie". Des gens qui ont connu le chômage de longue durée. Ils n'ont aucune formation de base au choses du numérique. Ils doivent juste être à l'aise avec un ordinateur, savoir se servir d'une souris, répondre à des tests logiques simples et parler le français. C'est tout.
Ça suffit pour accéder à cette formation qui va directement déboucher sur un travail. Angelina Lamy, déléguée générale de la Fondation Accenture : "Le numérique peut être un formidable facteur d'insertion professionnelle parce que dans le numérique il y a des tâches qui ne necessitent pas forcément des compétences extraordinaires ou hautement qualifiées, qui peuvent être accessibles à tous.

Les gens sont embauchés par une véritable entreprise d'insertion

Donc d'abord une entreprise qui doit avoir des clients
qui doit vendre des prestations. Le ministère des finances, EDF, Pôle Emploi et Axa sont aujourd'hui clients de cette entreprise d'un genre particulier qui est baptisée Access Inclusive Tech, la technologie pour inclure, pour donner accès à l'emploi. Ces clients, motivés par l'action d'insertion mais aussi intéressés par des prestations de qualité, font tester des logiciels par ces nouveaux salariés du numérique. Pour devenir des pros, ces personnes éloignées de l'emploi ont été formés au B.A BA d'un projet informatique par des consultants d'Accentur qui donnent de leur temps, sur leur temps de travail et qui aiment ça : "Les collaborateurs qui en reviennent généralement reviennent avec des étoiles dans les yeux, me redemandent de faire une mission dans la foulée car ils voient clairement que leurs compétences peuvent aussi aider les publics qui n'ont pas forcément l'habitude d'aider au quotidien dans leur travail."

Aujourd'hui 25 personnes ont été recrutées par cette entreprise d'insertion. À côté de leur travail, ces nouveaux spécialistes du numérique sont accompagnés,
pour les aider à résoudre les problèmes périphérique, transport, santé, logement...
Et leur permettre de construire un projet professionnel pour qu'à terme, ils volent de leurs propres ailes.

Vous êtes à nouveau en ligne