Des milliers d'emplois à pourvoir dans les maisons de retraite

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C’est un petit eldorado de l’emploi : les maisons de retraite privées recrutent 10.000 personnes par an. Le secteur tient son congrès aujourd’hui et il s’inquiète de ne pas attirer assez de jeunes.

 

Des emplois par milliers, c’est ce que proposent les maisons de retraite privées. Elles doivent en effet répondre à l’allongement de la durée de la vie, mais aussi remplacer les salariés de ce secteur eux-mêmes sur le point de partir à la retraite. 10.000 embauches sont attendues cette année. Pour les dix ans à venir, on parle de plus de 320.000 postes à pourvoir, dont 160.000 créations nettes d’emploi.

Il faut des auxiliaires de vie, des aides-soignants, des infirmiers, des médecins bien sûr, et puis aussi, un métier qui se développe, celui d’aide médico-psychologique, à la frontière de l’éducatif et du soin.

Difficile de recruter

Le Syndicat des maisons de retraite privées reconnaît qu’il est difficile d’attirer les jeunes vers ces métiers. Et pourtant, il déploie tout un arsenal de formations qui permettent d’entrer au bas de l’échelle, comme auxilliaire de vie par exemple, et d'exercer en quelques années des fonctions d’encadrement ou d’accéder à des postes de "gouvernants", responsables de toute la partie hôtellerie dans les maisons de retraite. Un pactole de 100 millions d’euros est consacré chaque année à la formation continue.

Cette progression grâce à la formation est moins facile dans le secteur du maintien à domicile. Les besoins en emplois y sont encore plus importants que dans les maisons de retraite, mais les possibilités de se former et de progresser sont moins grandes. Comme les salaires y sont aussi plus bas, ces métiers ont encore plus de mal à recruter. Ce constat est préoccupant face aux gros besoins qui se confirment chaque année.

Les maisons de retraite recrutent, Philippe Duport
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne