C'est mon boulot. Un manifeste sur les temps de travail pour les candidats à la présidentielle

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pas facile de concilier sa vie personnelle, ses obligations familiales et ses contraintes de boulot. Un manifeste, que franceinfo a pu consulter en exclusivité, interpelle les candidats à l'élection présidentielle pour leur demander de prendre en compte cette question sensible.

Pas facile de concilier sa vie personnelle, ses obligations familiales et ses contraintes de boulot. Un manifeste, que franceinfo a pu consulter en exclusivité, interpelle les candidats à l'élection présidentielle pour leur demander de prendre en compte cette question sensible.

C'est un problème pas souvent abordé dans le débat politique et qui pourtant est au cœur de nos vies : sept salariés sur dix disent qu'ils manquent de temps au quotidien, selon le baromètre de l'Observatoire des temps et de la parentalité en entreprise. Et c'est justement cet organisme indépendant qui jette un pavé dans la mare et réclame que les candidats à la présidentielle prennent enfin ce problème à bras le corps. Les auteurs de ce manifeste soulignent notamment que, selon le Bureau international du travail, le stress au travail coûte aux pays industrialisés 4% de leur PIB, soit pour la France environ 60 milliards d'euros.

L'enjeu : concilier les temps professionnels et personnels

Concrètement, ce manifeste réclame d'abord la tenue d'un "Grenelle des temps". Des états généraux qui réuniraient syndicats et patrons et experts pour mettre à plat cette question des temps dans les entreprises, les associations, les transports publics et même à l'école. Le but de cette grand messe, qui serait une première : lancer des expériences. Notamment sur le télétravail, qui est encore très mal encadré, et aussi renforcer du droit à la déconnexion, qui vient tout juste d'être reconnu par la loi Travail.

Deuxième proposition : inscrire la conciliation vie pro-vie perso dans la loi. L'Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise réclame une loi-cadre pour faire exister cette question dans l'ensemble des politiques publiques. Il demande aussi que soit tout particulièrement pris en compte la situation de certaines catégories d'actifs, comme les jeunes parents, les aidants familiaux et les grands oubliés que sont les familles mono-parentales.

Cet appel interpelle directement l'Etat employeur. Pour qu'il soit exemplaire en la matière. Le manifeste demande par exemple que des solutions comme les crèches et les conciergeries d'entreprises, que l'on trouve de plus en plus souvent dans les grandes sociétés du privé, soient adoptées par les administrations.

En bref

Une start up française présente un système qui peut faire baisser le bruit dans l'open space. Grâce à la diffusion de ce que les concepteurs de ce système, baptisé SilentSpace, appellent du "bruit rose". Il s'agit d'un bruit de fond auquel le cerveau s'habitue très rapidement, au point de ne plus l'entendre, qui s'ajuste en fonction du niveau sonore produit par les conversations, les sonneries, et qui les atténue... Orféa Acoustique, une petite entreprise de Brive, présente son innovation en ce moment au CES de Las Vegas. Orange, Enedis, La Poste et La Banque postale auraient déjà fait l'acquisition de ce système.

Vous êtes à nouveau en ligne