À Marseille, des étudiants aident les chômeurs à créer leur entreprise

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Accède, une association de la Kedge Business School à Marseille, aide des chômeurs à créer leur entreprise. 

Ils sont une trentaine d'étudiants de Marseille à accompagner ceux qui veulent créer leur entreprise, via leur association, Accède. Ils mettent en pratique leurs cours pour ceux qui en ont le plus besoin. Eva Provoost, la vice-présidente d'Accède, explique : "Notre association a une vocation sociale, on a des tarifs spécifiques pour les demandeurs d'emploi, parce que notre but c'est d'aider les créateurs qui n'ont pas les fonds nécessaires pour démarrer leur projet".

Résultat, des tarifs cinq à six fois moins élevés que ceux pratiqués sur le marché.
Business plan, étude de marché, plan de communication... Les clients viennent de tous les horizons. Eva Provoost le confirme : "Aucun projet ne se ressemble. J'ai eu par exemple un plombier, ou bien des personnes qui créent leur application".

L'argent n'est pas le nerf de la guerre

Tout ce qui est gagné est consacré à un concours, le "phare de l'entrepreneuriat", qui a lieu cette année le 12 mars à Marseille. Cinq porteurs de projets sélectionnés se répartiront 60 000 euros. Pour les étudiants, c'est un gros investissement personnel comme le dit Eva Provoost : "Je ne compte pas mes heures, ça prend énormément de temps. On le fait en plus de nos cours mais c'est très enrichissant". Évidemment, c'est un investissement payant, comme le stipule Eva Provoost : "Je rencontre tellement de profils variés, c'est très enrichissant de voir tous ces parcours et sur l'entreprenariat, ça m'apporte énormément de connaissances qui me serviront si je veux créer ma boîte".

Et Eva, dans deux ans, a l'intention justement de se lancer dans le conseil aux entreprises. Dans une région, Paca, qu'elle dit particulièrement favorable à la création d'entreprise : "L'écosystème entrepreneurial marseillais est vraiment très riche. Il y a énormément d'événements chaque mois. Par exemple les 'Cinq jours pour entreprendre', par la CCI. Il y a aussi beaucoup d'ateliers pour aider les porteurs de projet à monter leur boîte, pour trouver des financements. Dans la ville, beaucoup de choses sont mises en place pour favoriser la création d'entreprise."

Vous êtes à nouveau en ligne