A 23 ans, elle invente un nouveau concept de site de location de voitures

Claire Cano n'a pas encore 24 ans. Elle n'est pas passée par la case "salariat dans une entreprise". Et malgré son jeune âge, elle a réussi à trouver pas mal d'argent : 300.000 euros. Il faut dire qu'elle maîtrise déjà toutes les ficelles : elle est passée par un incubateur, elle est hébergée gratuitement par une société qui a des bureaux libres, elle a décroché des aides publiques, elle utilise au maximum les réseaux sociaux...

Claire Cano a créé Luckyloc.com à 23 ans seulement, avec un autre étudiant d'HEC Entrepreneurs, Idris Hassim. C'est au cours d'un séjour d'études en Nouvelle-Zélande qu'elle a repéré cette idée : un site de rapatriement de voitures pour un euro symbolique. Convoyer les véhicules d'un point à un autre, ça coûte cher aux loueurs. LuckyLoc propose de faire faire ces trajets aux particuliers. Tout le monde y gagne : les conducteurs comme les loueurs.

Claire et Idris ont réussi une levée de fonds de 300.000 euros. Mais elle a aussi fait un prêt étudiant. Aidée par l'incubateur Paris Pionnières, hébergée par une société, Accuracy, qui a des bureaux libres (en échange d'une participation) Claire Cano mise sur Facebook pour se faire connaître.

Vous êtes à nouveau en ligne