C’est mon argent. S’assurer pour partir en vacances

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que les vacances d'hiver pointent bientôt leur nez, faisons le point sur les assurances proposées dans les stations. Sont-elles utiles ? Que couvrent-elles ?

C’est bientôt les vacances d’hiver ! Avant de chausser vos skis, les stations vous proposent bien souvent de souscrire une assurance. Est-ce utile ? Ces dernières prennent en charge les frais médicaux et d’hospitalisation en cas de blessures. Elles peuvent prévoir aussi les frais de rapatriement, voire même le remboursement du séjour.

Vérifiez votre assurance habitation

Avant de partir, pensez à vérifier que vous n’êtes pas déjà assuré, qu’une assurance classique prévoit de vous couvrir pendant vos vacances. C’est dans votre assurance habitation que vous trouverez cette clause : il est donc important de relire son contrat et de s'assurer qu'il prévoit des dispositions couvrant l’annulation du voyage, la casse ou le vol du matériel (skis et chaussures) loués. Et si cela couvre également le rapatriement.

D’autres assurances prévoient une couverture générale des vacances et en particulier de la pratique du ski : ce sont celles dont bénéficient les possesseurs de cartes bancaires haut de gamme comme la Visa Premier ou la Gold Master Card. L'assurance fonctionne toutefois uniquement si la carte a été utilisée pour le paiement.

1 650 euros pour une évacuation en hélicoptère

Par ailleurs, si la Sécurité sociale et les mutuelles prennent en charge vos frais de santé, l'une et l'autre suffisent rarement, par exemple, pour les frais de transport entre votre chute accidentelle et l’endroit où l’on va vous soigner. Et cela peut coûter très cher.

Ainsi, dans de nombreuses stations, une prise en charge sur les pistes peut vous être facturée 600 euros pour un simple transport. Et si l’on a besoin d’un hélicoptère, cela coûte 55 euros la minute. Sachant qu'une intervention moyenne prend environ 30 minutes, 1 650 euros seront à votre charge... Notons cependant que les communes ont l’obligation de vous transporter, même si elles peuvent se retourner contre vous pour être défrayées.

Quelles sont les assurances qui fonctionnent ?

La première d'entre elle est l'assurance liée au forfait ski. Il vous sera ainsi proposé dans les offices de tourisme au moment de l’achat de votre forfait ski l’assurance "carré neige". Elle coûte 2,80 euros par jour pour le ski alpin et un 1,30 euros pour le ski nordique. Elle semble indispensable pour skier l’esprit tranquille.

Parmi les autres assurances existantes mais d'intérêt moindre, l’assurance annulation, l’assurance vol et casse du matériel de ski ou celle pour absence de neige. Si vous jouez la carte de la prudence, pensez à vérifier le plafonnement, les franchises et les exclusions de garanties.

Vous êtes à nouveau en ligne