C'est mon affaire. Déclaration de revenus et télétravail, comment faire ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dernière ligne droite pour déclarer ses revenus. Comment faire avec les frais engagés pour le télétravail. Et avec les indemnités perçues au titre du chômage partiel ?

Stéphanie Côme est experte en droit fiscal au sein du groupe SVP.

franceinfo : Comment déduire ses frais de télétravail ? 

Stéphanie Côme : Il faut d'abord connaître la règle en matière de déductibilité des frais professionnels. On a tout d'abord l'abattement forfaitaire de 10% ou l'option pour les frais réels. Pour pouvoir déduire des frais de télétravail il faut opter pour les frais réels. Normalement la déductibité de ces frais se fait pour leur montant réel. Pour 2020, l'administration fiscale admet que l'on puisse déduire un montant forfaitaire égale à 2,50 euros par jour de télétravail plafonné à 550 par an. 

Quels types de frais sont déductibles ?

Il y a un nombre non limitatif de frais. Des frais liés à l'utilisation du local, des frais d'électricité, des frais d'assurance, de taxe. Également des frais d'acquisition de fournitures, un siège, un bureau, une lampe, des cartouches d'imprimante. Tout ça rentre dans le champ des charges déductibles.

Et si une indemnité forfaitaire a été versée par l'employeur ?

Elle est limitée à 550 euros par an. Puisqu'elle est exonérée, on va considérer que les frais que l'on va supporter ne sont pas déductibles. Donc, si on souhaite opter, parce que nos frais seraient supérieurs à ces montants-là, pour la déductibilité de ces frais, il faudra intégrer au net imposable l'indemnité que l'employeur a versée.

Si j'ai touché des indemnités au titre du chômage partiel, sont-elles imposables ?

Oui, ce sont des revenus de remplacement.

Et les indemnités de la Sécurité sociale parce que j'ai été malade ?

Elles sont également imposables, c'est aussi du revenu de remplacement. Normalement elles ont été déclarées par la Sécurité sociale.

Vous êtes à nouveau en ligne