Une pétition pour le dimanche sans chasse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une pétition pour interdire la chasse le dimanche vient de récolter 300.000 signatures. Moins d’une semaine après un terrible accident de chasse, survenu le weekend dernier. Pourtant les accidents sont en baisse mais les promeneurs eux sont en augmentation.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Un jeune homme de 20 ans a été tué samedi dernier en Isère sur la commune de Revel dans le massif des Belledonne alors qu’il se promenait avec une amie. Il a reçu une balle de carabine en plein thorax. Le chasseur l’aurait confondu avec un chevreuil. Dans l’Aude, le weekend dernier aussi, c’est un vététiste qui a été blessé au visage par le tir d’un chasseur, sur la commune de Luc sur Orbieu. Chaque année, des accidents de chasse ont lieu. Souvent, des chasseurs eux-mêmes en font les frais.

Selon l’office national de la chasse et de la faune sauvage qui recense ces accidents depuis près de 20 ans, le nombre de morts et de blessés est en baisse, même s’il y a eu quelques variations. En 2000, il y avait plus de 200 accidents dont une quarantaine mortels. Selon les derniers chiffres pour la saison 2014/2015, l’office recensait 122 accidents dont 14 mortels mais la plupart (86%) entre chasseurs ; voire même des chasseurs qui s’étaient fait mal en manipulant leur propre fusil (25%). La fédération des chasseurs rappelle qu’elle a fait d’énormes efforts dans ses formations à la sécurité et estime que cela porte ses fruits. Les chasseurs sont équipés de gilets fluorescents et ils sont plus prudents d’abord pour leur propre bien-être.

Les chasseurs se confrontent de plus en plus à ceux qui veulent aussi profiter des balades en forêt. De plus en plus parce que la population française ne cesse de croître depuis 20 ans et que les espaces naturels se réduisent, grignotés par nos villes avant tout, même si la surface forestière elle reste stable.

De plus en plus de promeneurs le dimanche

Du coup, il y a plus de promeneurs, de ramasseurs de champignons, de sportifs qui veulent aussi profiter du vert sans risquer leur vie. L'association pour la protection des animaux sauvages, qui a lancé cette pétition, a envoyé donc aussi une lettre à François Hollande pour lui demander de réserver un jour sans chasse le dimanche. Elle rappelle que les chasseurs ne représentent que 2% de la population française alors que la législation est très favorable à leur loisir. En 2000, Dominique Voynet, alors ministre de l’environnement, avait réussi à instaurer le mercredi sans chasse mais moins de quatre ans après Roselyne Bachelot, nouvellement en poste, l’avait abrogé.

Vous êtes à nouveau en ligne