C'est ma planète. Partez en vacances éco-responsables

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les grandes vacances approchent. L'Ademe sort un mini guide de bonnes pratiques pour des séjours éco-responsables.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Partir longtemps, et au même endroit : voilà quelques uns des conseils de l'Ademe pour des vacances plus durables. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie les a réunis dans un guide et sur son site internet.

Difficile de suivre toutes les recommandations de l'Ademe, si vous n'avez que quatre jours de vacances et que vous privilégiez une destination lointaine dans un gros complexe hôtelier. Ce guide vous propose avant tout de prendre votre temps. Il vous conseille de partir moins souvent mais plus longtemps au même endroit pour éviter les trajets en avion, très émetteurs de gaz à effet de serre. Par exemple, un Paris-Marseille en train plutôt qu'en avion, c'est 10 fois moins de CO2.

Ensuite, si vous optez pour la voiture, veillez à ne pas pas trop la charger et évitez les bouchons, puisque cela double votre consommation de carburant. Enfin, vérifiez bien la pression des pneus c'est mieux pour votre sécurité et pour le climat puisque s'ils sont sous-gonflés, c'est plus de CO2 aussi.

Un label européen pour s'y retrouver

L'Ademe vous recommande de choisir parmi les 350 établissements dotés de l'éco label européen, en consultant le site ecolabel.fr. C'est le label le plus exigeant. Les hôtels, les gîtes, les villages de vacances qui l'ont obtenu doivent lutter contre le gaspillage énergétique et alimentaire, opter pour des énergie renouvelables, préserver l'eau, proposer des produits locaux de saison. Vous en avez partout en France et dans toutes les catégories et tous les budgets.

Le B.A-BA du vacancier

Dans ce guide il y a également des petits conseils de bon sens, comme celui de faire attention aux consignes lorsque vous allez vous balader dans un parc naturel pour éviter de pique-niquer sur les dernières petites fleurs qu'il essaye de préserver. En bord de mer ou en montagne, mieux vaut ne pas laisser ses déchets derrière soi, parce qu'il n'y a pas toujours un cantonnier qui passe les ramasser et cela finit bien souvent dans nos rivières et dans nos océans. Pour protéger les poissons, mieux vaut aussi éviter de mettre de la crème solaire juste avant d'aller se baigner. En effet, elle laisse un écran huileux dans l'eau qui limite la photosynthèse nécessaire à la vie des végétaux sous-marins.

Les conseils de l'Ademe comptent surtout sur l'esprit citoyen des vacanciers. Histoire que l'on trouve encore de beaux sites naturels préservés à visiter pendant nos vacances.

Vous êtes à nouveau en ligne