Faire construire sa maison : un rêve abordable ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le salon "Faire construire sa maison" ferme ses portes ce soir à Paris, Porte de Versailles. L’occasion de découvrir les maisons d’aujourd’hui, de comprendre les techniques de construction, de rechercher un terrain à bâtir et bien sûr de rencontrer des constructeurs. Le point avec Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières pap.fr.

En juillet 2015, on enregistrait une hausse de 29 % du nombre de ventes par rapport à juillet 2014. Le Crédit Foncier table sur plus de 110.000 maisons en 2015 contre 99.000 en 2014.

La gamme des constructeurs est large : en moyenne, il faut compter 1.400 euros TTC par m² hors terrain et frais annexes . Certains constructeurs proposent des villas dès 1.000 euros par m2. Dans les secteurs ruraux où le foncier disponible est peu cher, on peut devenir propriétaire d’une maison de 90 m2 pour 180.000 euros tout compris. Sans compter qu’avec les nouvelles normes de construction, la RT 2012, le chauffage et la production d’eau chaude vous coûteront moins de 400 euros par an en moyenne.

Faire construire, c’est un sacré projet !

Le chantier peut prendre du retard par exemple ! Est-ce que l’acquéreur est protégé ? Oui, il est protégé surtout s’il signe un contrat de construction de maison individuelle, un CCMI. Ce contrat est complètement organisé par la loi pour protéger l’acquéreur. Le contrat de construction contient des clauses obligatoires et d’autres sont interdites. Il contient notamment une garantie de livraison qui vous assure d’être livré quoiqu’il arrive, à prix et délais convenus. Pas de dépassement de budget, pas de dépassement de délai !   

Et après la livraison, s’il y a des problèmes avec la construction ?

Là encore, il y a des garanties. Premièrement, la garantie de parfait achèvement pour les désordres que vous constatez lors de la livraison ou qui se révèlent au cours de la première année. Deuxièmement, pendant deux ans après l’achèvement, vous bénéficiez de la garantie biennale de bon fonctionnement qui vous permet de vous retourner contre le constructeur en cas de dommages affectant les éléments d’équipement de la maison tels que les volets, les portes, l’interphone, la chaudière, etc. Enfin, vous êtes couverts pendant dix ans pour les désordres graves qui compromettent la solidité de votre maison ou qui vous empêchent de l’utiliser normalement (des grosses fissures dans un mur ou la toiture qui s’affaissent par exemple). C’est ce que l’on appelle la garantie décennale.

(©)
 

Vous êtes à nouveau en ligne