C'est ma maison. Première ristourne sur la taxe d’habitation en 2018

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Vous avez peut-être déjà reçu votre avis de taxe d’habitation, il faudra payer avant mi-novembre. Une bonne surprise peut vous attendre. 

Vous avez peut-être déjà reçu votre avis de taxe d’habitation qu'il faudra payer avant mi-novembre. Charlie Cailloux, conseiller juridique pour le site PAP, souligne que pour beaucoup de nos auditeurs, il y a une bonne surprise !  

Oui, la taxe d’habitation baisse pour 80% des ménages en 2018. La suppression de la taxe d’habitation, c’était l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, elle entre en vigueur progressivement en trois temps : l’abattement est de 30% en 2018, de 65% en 2019 et de 100% en 2020.  

Si j’ai payé 600 euros de taxe d’habitation en 2017, combien vais-je payer en 2018 et les années suivantes ?

En 2018, vous paierez 420 ! En 2019, le montant tombera à 210 euros et donc à 0 en 2020. Sur impôt.gouv.fr, vous avez un simulateur qui vous fait le calcul pour votre taxe d’habitation. Attention, ce calcul, c’est toutes choses étant égales par ailleurs. Si entre temps, la commune a décidé de sucrer des abattements ou si elle a augmenté le taux d’imposition, la ristourne peut être complètement compensée et effacée. Et on a pu lire dans la presse cette semaine des témoignages de contribuables déçus, qui doivent finalement payer plus que l’année dernière.

On parle de 80% de ménages concernés par cette suppression progressive de la taxe d’habitation, qui sont-ils ?

Ce sont ceux dont le revenu fiscal de référence, celui qui est sur l’avis d’impôt sur le revenu, est inférieur à un plafond : 27.000 euros pour une personne célibataire, 43.000 pour un couple et 54.000 pour un couple avec deux enfants.

Pour ceux qui sont au-dessus, pas de pitié, ils continuent à payer la taxe d’habitation au prix fort. Je précise aussi que la suppression de la taxe d’habitation ne concerne que la résidence principale. Pas de suppression pour les résidences secondaires (les pied-à-terre, les maisons de vacances) ; les communes situées en zone tendue peuvent même majorer leur part jusqu’à 60 % pour ces logements.  

Le gouvernement a annoncé en mai dernier que la taxe serait supprimée pour tout le monde au plus tard en 2021 !

Oui, mais à ce stade, c’est seulement une annonce, la mesure n’est pas adoptée et 2021 c’est très loin. La suppression de la taxe d’habitation, c’est un manque à gagner énorme pour les collectivités locales, qui tirent déjà la langue, financièrement. L’État s’est engagé à compenser mais il faudra bien qu’il trouve l’argent quelque part.    

Quand on a déménagé en 2018, pour quel logement doit-on la taxe d’habitation ? Le nouveau logement ou l’ancien ?

L’ancien ! La règle est simple : on doit la taxe d’habitation pour le logement que l’on occupait le 1er janvier de l’année d’imposition. Elle est due intégralement pour ce logement, il n’y a pas de prorata temporis à calculer. Pour le nouveau logement, vous paierez la taxe d’habitation en 2019…avec une ristourne ou pas !

PAP.fr
PAP.fr (PAP.fr)

Vous êtes à nouveau en ligne