C'est ma maison. Comment lutter contre les punaises de lit ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Aujourd’hui, on évoque un fléau qui touche de plus en plus de logements : les punaises de lit.

Charlie Cailloux, conseiller juridique pour le site immobilier PAP.fr, s'intéresse aujourd'hui aux méfaits des punaises de lit. Elles sont de plus en plus présentes dans les habitations et souvent très difficiles à détecter. 

franceinfo : comment identifier qu’on est infesté par les punaises de lit ?

Charlie Cailloux : Elles se cachent et dorment le jour, et sortent la nuit pour piquer et sucer le sang humain. En fait, on s’aperçoit souvent qu’on est infesté par l’apparition de nombreux boutons sur la peau, des boutons rouges qui provoquent des démangeaisons.

On distingue les piqûres des punaises de celles des moustiques parce qu’en général, les boutons sont regroupés ou alignés. On peut avoir du mal à les détecter parce qu’elles ne sortent que la nuit. Au-delà des boutons, ça peut devenir très stressant, provoquer fatigue et parfois même déprime.  

Et à quoi cela ressemble ?  

D’abord, c’est un insecte rampant, donc si ça vole, ce n’est pas une punaise de lit. Ensuite, c’est gros comme un pépin de pomme, c’est plat et brun, ça pique de trois à quinze fois par nuit et, ça laisse des traces dans les draps : des traces d’excréments et de sang. Oui je sais, le portrait-robot n’est pas hyper ragoûtant !  

On entend de plus en plus parler de l’infestation par les punaises de lit. C’est un phénomène nouveau ?

Ben non pas vraiment ! On n’en était pratiquement venu à bout en Europe au début du XXe siècle mais elles sont réapparues avec le développement du tourisme et l’essor des voyages internationaux.

Personne n’est pas l’abri des punaises de lit, leur présence n’est pas directement liée au niveau de propreté. C’est malheureusement assez facile d’en rapporter chez soi en achetant des vêtements ou des meubles d’occasion, ou dans sa valise après un voyage ou même parfois au cinéma.

Ceci étant dit, essayons de nous rassurer un peu. Les punaises de lit ne sont pas vectrices de maladie, les piqûres sont désagréables mais disparaissent en 10 jours. 

De particulier à particulier
De particulier à particulier (PAP.FR)

Vous êtes à nouveau en ligne