La maladie d'Alzheimer, un enjeu européen

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les pays européens rassemblent leurs chercheurs et leurs financements pour accélérer les découvertes sur la maladie, la prévention, les soins et la prise en charge des patients. Des Unités de Recherche sont regroupées dans des projets transnationaux.

Après 85 ans, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 5 sont touchés par la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée. Dès 1998, le Parlement européen a plaidé pour une lutte commune contre ce fléau appelé à s'intensifier en Europe, en raison du vieillissement de la population. Pendant sa présidence de l'UE (2008), la France a proposé à ses partenaires une stratégie commune axée sur la recherche scientifique. A travers des programmes spécifiques, les chercheurs échangent leurs données, croisent leurs résultats et peuvent aussi disposer d'échantillons plus larges pour leurs recherches cliniques. C'est l'exemple du programme JPND sur les maladies neurodégénératives ou du projet Alcove ciblé sur la maladie d'Alzheimer. Ces programmes reçoivent aussi des fonds communautaires alliés parfois à des fonds privés. PharmaCog, le projet de recherche sur les médicaments est financé par la Commission européenne et la Fédération européenne des industries pharmaceutiques.

Vous êtes à nouveau en ligne