C'est comment ailleurs ? Le nombre des communes en Suède

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que le congrès des maires ruraux de France se réunit ce week-end, comment la Suède a réduit drastiquement le nombre de ses communes rurales ?  

La Suède compte seulement 290 communes pour 9,6 millions d’habitants. Cela représente une moyenne de 33.000 habitants par commune, contre 1.800 habitants par commune en France.

Il faut dire que le France, avec ses 36.000 communes, est un cas à part en Europe. Elle compte à elle seule 40% des communes de l'Union européenne. En France, il existe même six communes sans aucun habitant, qui ont été détruites pendant la Première Guerre mondiale.

Réduction depuis des années 50

La réduction du nombre de communes suédoises a été progressive. En 1930, il y en avait 2.500. Déjà, la classe politique pensait que c'était trop.

Alors en 1952, les communes rurales de moins de 500 habitants ont été obligées de fusionner et le nombre total de communes en Suède est tombé à 800 environ.

Mais ce n'était pas fini. Leur nombre a encore baissé à plusieurs reprises. L'idée était qu'une commune devait avoir au minimum 5.000 habitants. Finalement en 1974, la Suède est parvenue à 290 communes. Le commune la plus au nord de la Suède est immense, 19.400 km2, ce qui représente une fois-et-demi la superficie de l'Ile-de-France.     

Sous les communes

Dans l‘échelon inférieur, il y a ce qu'on appelle des municipalités qui sont des divisons de communes et qui sont sous leur autorité.

Il y a aussi des paroisses à l'intérieur des communes, 2.500, ce qui correspond au nombre de communes qu'il y a avait en Suède en 1930.

Compétences

Les communes gèrent tout ce qui concerne la vie quotidienne. Education, services sociaux, logement, eau, déchets, voirie, sports et loisirs.

Au-dessus des communes

A l’échelon supérieur se trouvent les comtés, au nombre de 21. Ensuite, il n’y a plus rien. La Suède est ainsi un pays à deux niveaux d'organisation locale. En France, il existe trois niveaux, les communes, les départements, les régions, sans parler des agglomérations et autres communautés urbaines.

Quoi qu'il en soit, en Suède les 290 communes ne sont pas subordonnées aux comtés. Ils se répartissent leurs taches, leurs compétences. Les comtés gèrent le secteur médical, les hôpitaux, les transports urbains, l'agriculture, le tourisme. Les choses sont donc simplifiées et cela coute moins d'argent.

Vous êtes à nouveau en ligne