C'est comment ailleurs ? La lutte contre le froid à Montréal

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que la France affronte la vague de froid, franceinfo s’intéresse à Montréal qui s’adapte aux grands froids chaque hiver.

En janvier à Montréal au Canada, il fait en moyenne -10°, mais la température peut descendre jusqu'à -35° par moment. Deux millions d'habitants vivent dans l'agglomération, et pour s'adapter, il faut jouer sur plusieurs registres, les déplacements, la vie souterraine et le chauffage.   

La vie souterraine

Pour éviter de mettre le nez dehors, les habitants de Montréal se déplacent sous terre, dans ce qu'on appelle le RéSO, le réseau piétonnier souterrain de Montréal. 33 kilomètres de tunnels pour aller d'un point à un autre sans sortir.

Des immeubles de bureau, des immeubles résidentiels, des centres commerciaux, des universités, des hôtels sont reliés par le RéSO. Et à l'intérieur même de cette "ville souterraine" se trouvent des boutiques et des restaurants.   

Le  RéSO date de 1962. C'est le plus grand complexe souterrain au monde. Il comporte 160 points d'entrée différent, sept stations de métro et deux gares pour trains de banlieue. 500.000 personnes y passent chaque jour.

Se débarrasser de la neige

En surface, il faut déneiger, jour et nuit, car il tombe deux mètres de neige en cumulé par hivers à Montréal. Quand la couche est fine, on va épandre du sel et des abrasifs. Quand la couche est épaisse, il faut des déneigeuses (près de 400 sur les routes et les trottoirs). La neige est ensuite chargée sur des camions pour l'évacuation. Chaque hiver, le déneigement représente 300.000 voyages de camions.

Réchauffer les moteurs

Le carburant des véhicules est adapté pour tenir le froid, tout comme le liquide du lave-vitres. Il faut souvent un chauffe-moteur pour que les véhicules démarrent sans encombre. Il s’agit d’un appareil électrique qui va chauffer le moteur deux à trois heures avant le démarrage matinal. Il est activé par une minuterie.

Fleuve gelé et aéroport enneigé

A Montréal, le fleuve Saint-Laurent est gelé de la fin décembre à la fin mars, ce qui nécessite des brise-glace. Quant à l'aéroport Montréal-Trudeau, il est doté de huit gros chasse-neige et cinq souffleries qui dégagent 5.000 tonnes de neige à l'heure. 

Electricité et responsabilité

En période grand froid, la demande de courant est très forte. Les habitants doivent faire preuve de civisme. Entre 6 et 9 heures et entre 16 et 20 heures, il leur est demandé de réduire de un à deux degrés le chauffage dans toutes les pièces, de reporter l'utilisation des appareils électroménagers et de limiter l'utilisation d'eau chaude.   

Canalisations d’eau

L'eau peut geler quand les températures baissent trop fortement.   Pour éviter cela, les canalisations plongent jusqu'à deux mètres dans le sol pour éviter le gel. Et pour celles qui sont proches de la surface, il faut les entourer de gaines de mousse. Quelques fois, un câble chauffant est nécessaire pour éviter le gel.

Vous êtes à nouveau en ligne