C'est comment ailleurs ? La bataille des grandes villes contre les trottinettes électriques

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que Paris va multiplier les amendes contre les utilisateurs de trottinettes électriques roulant sur les trottoirs, plusieurs villes dans le monde ont pris des mesures contre ces deux roues

Si Paris a vu se multiplier les trottinettes en libre-service dans les rues et sur les trottoirs, de nombreuses villes américaines et espagnoles ont réagi fermement pour limiter les risques d'accident.  

New York  

Aux Etats-Unis, au moins 1 500 personnes ont été blessées depuis 2017, selon des chiffres basés sur des statistiques hospitalières qui ne prennent toutefois pas en compte quatre décès liés aux trottinettes rapportés par la presse.  

La ville la plus catégorique n’est autre que New York où les trottinettes ont été purement et simplement interdites avant même leur déploiement. Cependant, la commission des transports de la ville a récemment décidé de réfléchir à un programme pilote pour tester les trottinettes en libre-service.      

San Francisco  

Sur la côte ouest américaine, des milliers les trottinettes ont envahi sans autorisation les rues de San Francisco en quelques mois en 2018. Ce qui a énervé beaucoup d'habitants de la ville californienne car les deux roues circulaient n'importe comment et étaient abandonnés n'importe où. Résultat, la municipalité a interdit trois grandes marques, notamment la start-up Lime dont le siège se trouve à San Francisco. Deux marques un peu moins arrogantes ont en revanche été autorisées récemment. 

Toujours sur la côte ouest, la ville de Seattle a carrément interdit les trottinettes électriques en libre-service.  

Madrid  

En Europe, plusieurs villes espagnoles ont également pris des mesures, en réaction à l’envahissement récent de ces machines.  

En décembre 2018, Madrid a refusé son autorisation à trois compagnies de trottinettes électriques, dont Lime. Les trois sociétés qui avaient déployé leurs deux roues sans autorisation ont dû retirer leurs machines. La capitale espagnole interdit la circulation sur les trottoirs mais accepte les trottinettes le plus puissantes dans les rues limitées à 30 km/h.  

Barcelone et Valence  

A Barcelone, saturée de touristes, les trottinettes en libre-service sont totalement interdites.   

A Valence, Lime a été interdite, ses trottinettes retirées et des pénalités financières ont été infligées à la start-up. Il faut dire qu'à Valence, certains sont allés très loin dans la prise de risque. En septembre 2018, une vidéo sur internet montrait un enfant et un adulte sur une trottinette en train de rouler à fond sur une autoroute de la banlieue de la ville.

Vous êtes à nouveau en ligne