C'est comment ailleurs ? L'avortement en Europe

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que l’avortement a surgi dans le duel Juppé/Fillon de la primaire à droite, franceinfo se penche sur l’avortement en Europe.

Le droit à l'avortement existe dans la majorité des pays membres de l'Union européenne, mais cinq pays sont restrictifs, avec plus ou moins de nuances. L'Irlande, la Pologne, l'Espagne, Malte et  Chypre.

Irlande très restrictive

En République d'Irlande, l'avortement est illégal, sauf si la grossesse met en danger la vie de la femme enceinte. Avant 2013, l'interdiction était totale

En cas de viol, il n’y a pas d'IVG et il est impossible d'avorter en cas de malformation du fœtus. Un projet de loi pour légaliser l'avortement a été rejeté l'été dernier.

Pour finir avec l'Irlande, il n'y a pas de poursuite pour l'avortement à l’étranger. Conséquence, des milliers d'Irlandaises vont se faire avorter dans un pays voisin chaque année.

La radicalisation de la Pologne

En Pologne, pays de tradition catholique là-aussi, l’IVG a été très sérieusement restreinte en 1997, alors que l'avortement était permis pendant 40 ans, sous l'ère communiste. Aujourd'hui, l'avortement est illégal, sauf en cas de danger pour la santé de la femme enceinte, en cas de viol et en cas de malformation du fœtus.

Mais la majorité conservatrice polonaise a récemment tenté d'interdire totalement l'IVG. Des dizaines de milliers de femmes sont alors descendues dans la rue et le projet a été rejeté.

Restrictions nouvelles en Espagne

Dans ce pays, on a assisté à eu une tentative pour limiter fortement le droit à l'avortement en 2013 et le gouvernement conservateur a dû finalement renoncer après un an de controverse.

Reste qu’en 2015, il a réussi à imposer une restriction non négligeable. Il est désormais impossible pour une mineure d'avorter sans le consentement de ses parents.

Chypre et Malte, les plus durs

A Chypre, l'avortement est illégal, mais toléré en cas de viol ou d'inceste. A Malte, l'IVG est totalement interdite.

Vous êtes à nouveau en ligne