C'est comment ailleurs ? Des Américains malades du cancer financent leurs soins grâce à des cagnottes en ligne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À l’occasion de la journée mondiale contre le cancer ce lundi 4 février, coup de projecteur sur ces malades qui ont recours aux cagnottes en ligne pour payer leurs soins aux Etats-Unis.

Quand on souffre d'un cancer en France, nous n'avons pas forcément besoin de nous soucier du porte-monnaie pour nous soigner. Les frais de santé sont presque remboursés à 100% par la sécurité sociale. Aux Etats-Unis, c'est loin d'être une évidence. Être malade peut couter très cher à ceux qui ne sont pas couverts par une bonne mutuelle.

Les malades dépourvus de bonne mutuelle sont souvent obligés d’emprunter ou de vendre leur maison pour payer des factures de centaines de milliers de dollars. Les frais médicaux sont la plus grande cause de faillite personnelle aux Etats-Unis.  

Créer une cagnotte qui fait le buzz  

Certains ont donc recours aux cagnottes en ligne pour lever des fonds pour se soigner. Les malades créent une page personnelle sur des sites comme YouCaring ou GoFundMe, des platefromes américaines de financements participatifs de charité. Ils rédigent un texte dans lequel ils demandent au public de les aider.  

Leur présentation est souvent accrocheuse pour susciter la compassion. Il faut que les internautes soient touchés par le cas de la personne atteinte par le cancer. C'est terrible mais il faut être un as du marketing en ligne pour que l'argent afflue. Il faut faire vivre sa page, ajouter des informations en permanence sur son état de santé, son traitement, son évolution, mettre des photos et partager ces informations sur les réseaux sociaux. Pour espérer récolter le plus d'argent, il faut devenir populaire.

Un système qui a ses limites

Mais est-ce que faire le buzz sur internet permet véritablement de payer ses frais de santé ? Depuis que la cagnotte en ligne YouCaring a été lancée en 2011, elle a récolté pour les malades un milliard de dollars. De son côté, GoFundMe aurait rassemblé plus de cinq milliards. Indéniablement, ces cagnottes ont aidé certains Américains à s'en sortir mais la philantropie du système a ses limites.  

Récemment, GoFundMe a racheté YouCaring. GoFundMe prélève 5% sur chaque don ainsi que des frais de transaction. 90% des cagnottes n'atteignent pas leur objectif. La plupart des gens ne parviennent pas à récolter assez. Ces malades du cancer n'arrivent pas à toucher le public soit parce qu'ils ne sont pas assez habiles avec les réseaux sociaux soit parce que leur profil ne suscite pas suffisamment de compassion.    

Très vite, les inégalités sociales ressortent. Les personnes riches, instruites avec un gros réseau de connaissances rassemblent plus facilement de l'argent que les populations pauvres, sans instruction et isolées.   

Gaspillage d'argent

L'argent récolté ne va pas toujours au bon endroit. En 2018, une association de médecins américains a dénoncé le fait que l'argent de ces cagnottes en ligne va fréquemment vers des traitements soit inopérants, soit carrément nocifs pour les malades. Ces traitement expérimentaux ou alternatifs n'ont pas été validés et coûteraient chaque année des dizaines de millions de dollars.

Vous êtes à nouveau en ligne