C'est bon pour la planète. L'upcycling

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été, la présidente du WWF Isabelle Autissier répond à des questions d'adolescents sur l'environnement, avec Anne-Laure Barral. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Par définition, l’upcycling c’est recycler en améliorant le produit. Récupérer de vieux objets en les transformant en un produit de plus grande valeur et de meilleure qualité comme, par exemple, de peindre des bocaux pour en faire des lampions. "J’avais récupéré une vieille malle au fond de la cave que j’avais repeinte, j’avais ramassé des feuilles aux belles couleurs et après l’avoir vernie, elle est devenue vraiment sympa et je l’ai toujours", explique Isabelle Autissier.

Aujourd’hui, les produits d’upcycling ne manquent pas : des sacs pour la voile faits en bâche de récupération, ou des meubles au design nouveau. Mais faire soi-même ses objets ce n’est pas forcément ce qui branche Amaury, 13 ans. "Une fois on m’a offert un cadeau fait main c’était mignon mais je préfère des objets créés industriellement parce que c’est souvent plus amusant", explique-t-il.

Pour Isabelle Autissier ce qui fait plaisir c’est aussi de savoir que quelqu’un vous fait un cadeau en prenant du temps pour le faire lui-même, en réfléchissant aux goûts de la personne à qui il l’offre et en faisant ou en choisissant quelque chose de sur-mesure. L’idée d’avoir un cadeau unique et stylé.

En savoir plus : le programme Weactforgood du WWF

Vous êtes à nouveau en ligne