Rendez-vous à Saint Malo !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Rendez-vous à Quai des Bulles ! _ Le festival de la bande dessinée et de l’image projetée de Saint Malo se tient le week-end prochain. Et c’est un événement France Info.

Les éditions Delcourt en ont fait l’ultime étape de leur tournée du 25ème anniversaire, avec une grande exposition intitulée Le triangle fantastique. Triangle comme le logo rouge de l’éditeur. Fantastique comme le genre qui constitue une bonne part de son catalogue. De Carmen Mc Callum de Fred Duval, Gess et Emem à Travis du même Fred Duval et Christophe Quet, onze séries y sont passées à la loupe. Parmi elles, deux titres présentent aux lecteurs festivaliers leurs nouveautés : Sillage, de Jean-David Morvan et Philippe Buchet dont le 14ème opus a pour titre Liquidation totale et Okko, le rônin de Hub qui entame un nouveau diptyque : le cycle de feu.

_ Cette année, l’une des plus belles expositions de Quai des Bulles sera certainement celle consacrée à Georges Beuville. Illustrateur de presse et de livres : Les disparus de Saint-Agil, l’Ile au trésor, La guerre des boutons et tant de titres de la Bibliothèque verte, mais aussi pour adultes : les Aventures du Roi Pausole de Pierre Louÿs par exemple, Beuville avait le crayon particulièrement souple et inspiré. Celui qui signait avec une étoile depuis le jour où il avait passé son brevet de pilote d’avion fut reconnu de son vivant comme un artiste de premier plan. Pourtant après sa mort en 1982, les ouvrages magnifiés par ses dessins ont disparu les uns après les autres. Les éditions Charette ont entrepris de réparer l’outrage du temps en éditant et rééditant deux ouvrages : Beuville par lui-même et Une étoile dans le ciel, Georges Beuville, catalogue raisonné par Jean Michel Blanc et François San Millan.

Quai des Bulles proposera encore des expositions pour mieux connaître le travail des dessinateurs Ralph Meyer, Hyppolite et Jérôme Lereculley. Et un bel accrochage des images de 12 septembre, l'Amérique d'après, la bande dessinée événement coéditée par Casterman et Radio France. Deux des auteurs, Miles Hyman et Lorenzo Mattotti et les copilotes du projet, Pascal Delannoy et votre serviteur, proposeront une rencontre autour de 12 septembre, l'Amérique d'après, le dimanche matin, au Palais du Grand large.
Quai des Bulles, à Saint Malo, les 28,29 et 30 octobre.

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Laetitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Laetitia vous livre sa sélection et ses coups de coeur.

Une vie chinoise de Li Kunwu et Patrick Ôtié s’expose

A Blois, l’espace Expo 41 met en scène Une vie chinoise, de Li Kunwu et de Patrick Ôtié, jusqu’au 6 novembre 2011.

Cette trilogie autobiographique sino-française nous fait découvrir la Chine de la fin des années 50 à aujourd’hui à travers la vie de Xiao Li. Né en Chine en 1955, il grandit dans un pays en pleine révolution communiste. Le "grand bond en avant" va le bouleverser comme des millions de chinois et le président Mao devient pour lui un père, voire un demi-dieu, dont il s’estime le messager. Xiao Li assistera ensuite à la transformation de la Chine, jusqu’au communisme capitaliste de ces dernières années.
_ • Le but des auteurs était de livrer un témoignage sur la vie d’un Chinois né au milieu du siècle dernier et non un message politique. Un pari réussi avec cette trilogie qui peut être considérée comme un documentaire.

L’exposition vous fera découvrir ce témoignage en images et vous proposera, en vis-à-vis, Du lianhuanhua au manhua présente un large panorama sur la bande dessinée chinoise et des œuvres de la plasticienne Mo.

Informations pratiques :
Expo 41 - rue de la Voûte-du-Château à Blois
Entrée libre. Ouvert tous les jours de 14 h à 18 h

Beelzebub 4 de Ryuhei Tamura chez Kazé Manga

Tatsumi Oga, dit "le Fou Furieux", est la terreur d'un des lycées les plus difficiles à vivre du Japon ! Un jour, il découvre un étrange bébé qui s’avère être le fils du roi des démons et qui décide très vite de s’accrocher à lui pour ne plus le lâcher. Tatsumi va alors vite comprendre qu’il a été choisi pour l'éduquer et en faire le destructeur de l’humanité. Oga va donc chercher à s’en débarrasser, mais à chaque fois cela déclenche une bagarre.
_ • Un mélange de superpouvoirs, de bagarres et d’humour déjanté, voire caustique (alaindelon est ici un "messager" à moustaches ridicules). Bien qu’un peu plus sage que les précédents ce quatrième tome, qui introduit le Docteur Rachmanov et sa pétulante assistante : Lamia, reste très sympathique.

_ La bande-annonce de Beelzebub
_ Lire un extrait de Beelzebub

Karneval de Touya Mikanagi chez Ki-oon

Le jeune Nai est à la recherche de Karoku, qui l’a élevé et a disparu en ne laissant derrière lui qu’un simple bracelet. Son seul indice : ce bracelet marque l’appartenance à la plus puissante organisation d’espionnage du pays, Circus. Il est recueilli par Gareki, qui joue les voleurs et les pickpockets pour survivre. Comme s’ils étaient les criminels les plus dangereux du monde, tous deux se retrouvent traqués par des agents de renseignement et des militaires.
_ • Un scénario et des personnages qui sortent un peu de l’ordinaire, le tout servi par un très bon graphisme, malgré quelques petits ratés. Une chasse à l’homme très rythmée qui donne envie d’en savoir plus sur la suite des évènements.

_ La bande-annonce de Karneval
_ Lire un extrait de Karneval

Vous êtes à nouveau en ligne