Dessins animés : la recette du succès français

France 3

Les dessins animés français tiennent la dragée haute à ceux venus des États-Unis. Une recette à succès décrite dans le livre Cinéma d'animation La French Touch écrit par Laurent Valière, invité dans le Grand Soir 3 ce mardi 20 juin.

"En France, on ne prend pas le dessin animé comme un baby-sitter, c'est fait pour les adolescents et les adultes", affirme Laurent Valière, journaliste spécialiste du cinéma d'animation.

"Il y a beaucoup d'animation en France parce qu'il y a un grand réservoir de dessinateurs de BD et les personnages de BD font de merveilleux dessins animés. Et aussi parce que les étudiants sont gavés de dessins animés fabriqués par Walt Disney et par ce qu'ils regardaient petits à savoir Goldorak et les mangas venus du Japon", explique du livre Cinéma d'animation La French Touch.

Le dessin animé inventé en France

Laurent Valière rappelle que le dessin animé et l'animation sont nés en France "en 1907 grâce à Émile Cohl". "Mais l'argent a manqué en France pour développer le secteur il manque toujours des financements".

"On a de très bonnes écoles. L'école des Gobelins à Paris est la première école d'animation au monde. C'est le plein emploi. On manque de talents pour animer des personnages", souligne Laurent Valière. "C'est un métier qui évolue énormément : on ne fait plus un dessin animé avec du papier et du crayon, on le fait avec un ordinateur et ça ne se voit pas à l'écran", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne