Des bulles qui pèsent lourd

363 pièces évaluées à près de 3,5 millions d'euros, la vente BD chez Christie's samedi prochain devrait déplacer les foules, émouvoir les collectionneurs et sans doute intéresser les musées. En vedettes: Uderzo, Hergé et Franquin.

Dès
réception du catalogue, on a compris que la vente Christie's le week-end
prochain pèserait son poids de planches et d'argent : 363 pièces évaluées à près
de 3 millions et demi d'euros, et il y en a pour tous les goûts.

Chez les
classiques : Hergé, Jacobs, Will Eisner, Tillieux, Franquin, on avoue un
faible pour la couverture du hors-série des aventures de Spirou, L'héritage datée de 1976, estimée entre
70 000 et 80 000€ choisie pour symboliser cette vente. Mais on se laisserait
aller, par nostalgie et uniquement en rêve, sur une planche de Johan et Pirlouit , un Peyo de 1964 à
40 000 €. Loin des records attendus pour la couverture originale du Devin -on est chez Astérix bien sûr-,
dont on regardera s'il accroche les 170 000 euros présumés. Comme le
crayonné de la planche 54 de Tintin au
Tibet
, dans laquelle Tintin guette le yéti pendant que le capitaine Haddock
grimace et bougonne. On imagine mal comment un tel joyau échapperait au musée
Hergé, même à 160 000€.

Les nouveaux classiques sont là : Giraud/Moebius,
Tardi, Druillet, Pratt évidemment : le travail tout en ombres floues de La macumba du gringo laisse pantois. Et
les modernes, avec Largo Winch de
Philippe Francq, Les 7 vies de l'épervier
d'André Juillard ou encore Blacksad
de Juanjo Guarnido.

Le galeriste Daniel Maghen dont l'expertise a été sollicitée
et qui fournit 15% des planches et dessins mis en vente, fait le pari que Jean-Pierre
Gibrat, l'auteur du Sursis et de Mattéo deviendra à cette occasion
l'auteur de BD vivant le plus cher derrière Uderzo et Bilal.

On peut visiter
cette caverne d'Ali Baba du 9ème art mercredi après-midi, jeudi, vendredi et
samedi matin, chez Christie's, avenue de Matignon, à Paris. Les premiers coups
de marteau tomberont samedi à 14h30. Adjugé !

Rendez-vous
aussi le week-end prochain en Corse pour les 21èmes rencontres BD à Bastia.

Sous le signe de l'aventure et des voyages avec François Boucq et Edmond Baudoin,
qui dans Bouncer   et Les enfants de
Sitting Bull
regardent vers l'ouest américain, Fred Bernard et ses plongées
dans les chaleurs africaines et indiennes, l'Afrique encore pour Tom Tirabosco
qui l'an dernier mettait en images le parcours de Joseph Conrad Au cœur des ténèbres dans les méandres
du Congo belge ou encore Matthieu Bonhomme dont le jeune héros Esteban emmène
les lecteurs petits et grands au sud du sud de l'Amérique du Sud. L'affiche de
BD à Bastia est signée cette année par la dessinatrice jeunesse Anne Herbauts.

Vous êtes à nouveau en ligne