BD, bande dessinée. Un été de voyages : Funeste Odyssée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été, chaque dimanche, "BD, bande dessinée" vous propose un récit de voyage. Ils ne sont pas tous enchanteurs. La preuve avec "Hippie Trail", l'autobiographie prénatale de Séverine Laliberté.

 Il y a des voyages qu’on met quarante-cinq ans à digérer. Séverine Laliberté est née en Grèce, en 1973. Longtemps, elle n’a pas su pourquoi sa mère, institutrice à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise, avait accouché près de l’Acropole, à Athènes.

Sur la route, dans les années 1970

Jusqu’au jour où celle-ci a accepté de lui raconter son voyage. Comme un certain nombre de jeunes dans les années qui ont suivi mai 68, à la fois déçus par les promesses non tenues et avides d’utopies, Viviane, Éric - son compagnon - et deux autres copains se sont un jour entassés dans la 4L flambant neuve de la jeune femme : direction l’Italie, la Bulgarie, la Turquie, puis l’Iran, et enfin l’Afghanistan, qui faisait rêver tous ceux qui, comme on le disait alors, "faisaient la route".  

Ma mère avait envie de découvrir de nouveaux paysages, des nouvelles cultures et de nouveaux modes de vie.

Séverine Laliberté

De cet engouement soudain d’une partie de la jeunesse occidentale pour les routes de l’Orient, l’histoire a retenu le goût de l’exotisme, un romantisme un peu mystique, le Flower Power, une sexualité décoincée, sans oublier l’attrait des paradis artificiels.

Mon père, qui était plus jeune, partait pour l’aventure et le haschich. Pour leur copain Kocq, la route fut une révélation. Il n’est pas revenu pendant quinze ans.

Séverine Laliberté

Quand le voyage tourne au "bad trip"

Pour la mère de Séverine, le voyage a mal tourné. Sur le chemin du retour, le groupe s’est séparé. À la frontière entre la Turquie et la Grèce, la jeune femme est arrêtée. L’auto-stoppeur qu’elle avait embarqué rapportait plus d’un kilo de haschich. Viviane passera six mois en prison, avant d’accoucher et d’en profiter pour se faire la belle.                 

Aujourd’hui, sa fille, Séverine, est archéologue au CNRS. À fouiller son passé, à recouper les souvenirs, elle a patiemment reconstitué l’obscur puzzle des jours qui ont précédé sa naissance, démythifiant ce voyage qu’elle avait fait, elle aussi, sans le savoir.

Il y a bien sûr un héritage assez chouette de ces voyages-là. Mais aussi un lourd tribut à payer. Certains n’en sont jamais revenus : soit mentalement, soit physiquement, ils y sont restés.

Séverine Laliberté

Sous-titrée Autobiographie prénatale, la BD de Séverine Laliberté - son vrai nom, ça ne s’invente pas - Hippie Trail, dessinée par Elléa Bird, est publiée chez Steinkis.

Vous êtes à nouveau en ligne