BD bande dessinée. Le retour du "Retour"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Avec "Les Métamorphoses", Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri reprennent "le Retour à la terre", succès de librairie mis en jachère il y a une dizaine d'années. Il s'agit de la fausse autobiographie du dessinateur. Des petits moments de vie à l'humour doux-amer. Où l'on voit la famille sur le point de s'agrandir.

Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri sont auteurs de bandes dessinées. Manu Larsinet et Ferri sont leurs doubles de papier dans la série Le Retour à la terre. Sous forme d’histoires courtes, en six cases, on y suit depuis 2002 les aventures de Manu et de sa famille, après qu’ils eurent quitté la grande ville pour s’installer à la campagne, dans un coin bien vert, vallonné, à côté d’un bois.

Larcenet et Larsinet

Ça ressemble à la Bourgogne, la voisine est bien un peu spéciale et monsieur Henry pas très causant, mais bon, c’est tranquille, et la famille a fait son nid. Cinq albums ont paru, au rythme de pratiquement un par an, connaissant un grand succès de librairie, puis tout s’est arrêté.

Il faut dire que d’un côté Larcenet travaillait à sa grande œuvre Blast, et que de l’autre, Ferri avait été débauché pour s’occuper du destin international d’un petit gaulois. "Je sais que Ferri bosse sur Astérix, mais il reste quand même mon ami." C’est Larsinet qui parle, dans le sixième album de la série. Car les deux compères viennent de se retrouver pour poursuivre cette autobiographie par procuration.

J’appelle ça une vraie fausse biographie de seconde main. Ce qui est vrai arrive un peu par accident.

Le scénariste Ferri

Une si légère dépression

Avec son gros nez et sa casquette rouge éternellement vissée sur la tête, Larsinet n’est effectivement pas tout à fait conforme à son modèle. Quoique !  Cette autofiction tient sur le fil, sur la branche, abordant entre les lignes les affres de la création et les questions les plus intimes : la recherche du père et les troubles bipolaires du dessinateur.Ce travail apparaît finalement comme une déclaration d'amour du scénariste au dessinateur.

Une déclaration d’amour ? Vous allez trop loin. Nous sommes frères d’armes, comme il dit. On rigole comme des bossus. 'Le Retour à la terre' est la version solaire de son univers.

Le scénariste Ferri

Larcenet joue le jeu. Déprimé, n’a-t-il pas annoncé il y a quelques mois qu’il arrêtait la BD ? Cela donne trois strips plein d’autodérision. Et nous garantit que l’aventure n’est pas finie.

Ferri et Larcenet, Le Retour à la terre, tome 6, Les Métamorphoses.

Solanin et Errance de Inio Asano chez Kana

Solanin et Errance
Solanin et Errance (© by Inio Asano / Shôgakukan / Kana)

Si vous ne connaissez pas Inio Asano (Bonne nuit Punpun, Dead Dead Demon’s Dededededestruction) c'est le moment de le découvrir. Kana publie l'intégrale de Solanin, précédemment publié en deux volumes, et le dernier titre de l'auteur, Errance.

L'intégrale de Solanin (458 pages) propose deux chapitres supplémentaires dont un épilogue (10 ans plus tard) et 1 chapitre spécial où l’on voit ce que devient l’appartement des deux personnages principaux.

Ce manga aborde l'adolescence, le rêve, le passage à l’âge adulte, les difficultés et les questions qui vont avec. C'est "une petite mélodie un peu folle qui raconte notre jeunesse, imperceptible et ténébreuse", comme le dit la quatrième de couverture

Errance est un one-shot intimiste où l'on est immergé dans la crise existentielle du mangaka Fukazawa Kaoru. Après avoir réalisé une série à succès, il sombre dans le doute et l’incertitude. Qu’a t-il envie de dessiner à présent ? Un manga qui se vend ou quelque chose qui lui tient à cœur ? Mais au fond, a-t-il encore quelque chose à dire dans ses mangas ? Inio Asano livre un portrait sans concession de son personnage et de sa profession. On partage le quotidien de ce mangaka, ses émotions, ses malaises, sa recherche de soi perpétuelle. On récit tellement juste qu'on se demande s'il n'est pas autobiographique.

Vous êtes à nouveau en ligne