BD, bande dessinée. Au temps du Covid

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Au cœur de la vague", le dessinateur Chappatte a tenu le journal de bord de la crise sanitaire. Avec "Silex and the City", le dessinateur Jul sourit de notre vie en temps de confinement. 

Parce qu'il connaissait de longue date le professeur Pittet, spécialiste des maladies infectieuses, et par ailleurs inventeur du gel hydroalcoolique, le suisse Chappatte s'est retrouvé aux premières loges de la pandémie du Covid-19.

Le journal de la pandémie

Çette proximité avec le médecin-chef en charge du contrôle de l'infection à l'hôpital de Genève lui a permis de suivre dès le début, crayon en main et avec un coup d'avance sur le grand public, toutes les étapes de la crise sanitaire. Ça ne l’a pas empêché d'être contaminé, sans que ce soit, heureusement pour lui, trop difficile à supporter. Au cœur de la vague est le reportage dessiné de l’année que nous venons de traverser.

Quand le professeur Pittet, qui aujourd’hui dirige la commission d’évaluation mise en place par Emmanuel Macron, m’informe début mars de ce qui se passe en Italie, je suis saisi d’effroi. Mon refuge, c’est le dessin.

Chappatte

L'humour en contrepoint de la douleur

Si pour Chapatte tout commence à Genève et dans les Alpes, son regard est largement tourné sur le monde. Le dessinateur de presse travaille pour le Boston Globe, Le Canard enchaîné ou encore Le Temps et der Spiegel. Les dessins d’humour publiés dans ces journaux au fil des semaines se mêlent dans le livre aux témoignages des médecins, des malades, du personnel soignant et des agents d’entretien des salles de soins intensifs.

Le dessin d’humour permet de voir, en France, Emmanuel Macron et son gouvernement qui improvisent avec toujours un coup de retard et, aux États-Unis, Donald Trump qui ne pense qu’à son nombril. Le dessin de presse permet surtout d’alléger un récit où pèsent les émotions.

Chappatte

Le reportage dessiné Au cœur de la vague de Chappatte est publié aux éditions les Arènes.

Confinés dans leur grotte

C’est moins la gestion du Covid dont le dessinateur Jul sourit dans le nouvel opus de sa série Silex and the City que de la manière dont nous avons tous vécu la crise au fond de notre grotte. Et l’on retrouve avec un salutaire sentiment d’autodérision la famille Dotcom qui fait face à l’épidémie à l’âge de pierre. On commence par déguster le pangolin du nouveau traiteur-cueilleur de l'Homme de Pékin ? Attention à la mise en quaternaire en cas de contamination !

Silex and the City, La Dérive des confinements de Jul aux éditions Dargaud.

Vous êtes à nouveau en ligne