BD bande dessinée. 25e Prix franceinfo de la bande dessinée d'actualité et de reportage : la sélection

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dix BD du réel concourent au Prix franceinfo de la bande dessinée d'actualité et de reportage 2019.

Depuis 1994, Le prix franceinfo récompense les BD d’actualité et de reportage les plus remarquables. Depuis son origine, le jury est composé de journalistes de franceinfo. Le 25e prix franceinfo sera décerné à la mi-janvier. Sélection des livres en course pour le prix 2019.

La bande dessinée du réel raconte le monde tel qu’il est

Pour cela, le mieux est encore d’aller sur le terrain. Si, comme ses camarades de Charlie Hebdo qui l’ont payé de leurs vies, Luz ne résistait pas au plaisir de la caricature et à l’humour le plus transgressif, il s’est longtemps adonné à l’exercice du reportage. Dans une cité de banlieue, au cœur d’un pénitencier américain, sur le parcours d’une manifestation, Luz a l’œil vif et le crayon assuré. Et les souvenirs vivaces.
Il n’est qu’à lire le livre dans lequel il retrace ses années Charlie

Indélébiles, aux éditions Futuropolis.

Monique et Michel Pinçon-Charlot sont sociologues. Leur terrain de chasse : les beaux quartiers et la grande richesse. Pour signer Les riches au tribunal, ils font équipe avec le dessinateur Etienne Lécroart jusqu’à la condamnation, le 15 mai 2018, de l’ancien ministre socialiste du budget Jérôme Cahuzac à 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis, 300 000€ d’amende et une peine d’inéligibilité de 5 ans. 

Les riches au tribunal, sous le label Seuil-Delcourt.

Le journaliste David Servenay et le dessinateur Jake Raynal racontent comment, en tirant les leçons de sa défaite en Indochine, la France s’est dotée d’une solide doctrine en matière de guerre psychologique et de maîtrise du renseignement. A travers les événements d’Algérie, les conflits africains, jusqu’à Daech et la lutte anti-terroriste sur le territoire national, Servenay et Raynal décortiquent ce que les spécialistes nomment...

La septième arme, aux éditions La Découverte.  

Comment nommera-t-on la nouvelle guerre qui occupe déjà les grandes nations à l’heure du numérique ? Pour sa nouvelle série, le dessinateur Clément Oubrerie est associé à deux scénaristes mystérieux dont l’un au moins serait une source très informée au ministère de la défense. Cyberfatale est une fiction, avec de vrais morceaux d’info : QG souterrain aux multiples écrans, piratage informatique à grande échelle, réseaux de l’armée de l’air brouillé, communication officielle mensongère...

Cyberfatale, tome 1, aux éditions Rue de Sèvres.

Il n’est, dit-on, de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Pour preuve, dans les années 1930, quand l’Allemagne basculait dans le nazisme, le journaliste français Xavier de Hautecloque multipliait les reportages outre-Rhin pour mesurer la montée des périls. Ces récits édifiants n’ont pas eu l’écho escompté. Le scénariste Thomas Cadène et le dessinateur Christophe Gaultier mettent en images...

La Tragédie brune, éditée aux Arènes. 

Il y a 10 ans, L’alsacien Nicolas Wild faisait irruption dans la BD du réel avec Kaboul disco, sous-titré Comment je ne me suis pas fait kidnapper en Afghanistan. Le voici de retour avec Kaboul requiem, dans lequel il met en scène le journaliste britannique Sean Langan qui, lui, s’est vraiment fait enlever avec son fixer en 2008 dans une zone tribale du Pakistan, alors qu’il allait interviewer un chef de guerre pachtoune. Sans tricher avec les faits, le dessinateur parvient à instiller de l’humour dans ce récit angoissant.

Kaboul requiem, Un thé avec les Talibans, aux éditions La Boite à Bulles.

Fabien Toulmé raconte la vie d’Hakim, réfugié syrien installé en France. En commençant par le commencement. Avant 2011, la Syrie de Bachar El Assad n’est pas un paradis, mais Hakim le jardinier y vit tranquillement en famille. Jusqu’à l’arrestation arbitraire et les tortures. Son quartier est réputé hostile au pouvoir. Il est bientôt bombardé. La route de l’exil vers le Liban, la Turquie, la France, n’est pas un chemin facile à prendre.

L’Odyssée d’Hakim, de Fabien Toulmé, aux éditions Delcourt. 

Guantanamo Kid nous conte une autre épopée, plus effroyable encore : celle de Mohamed El Gorani, né en Arabie Saoudite, qui deviendra à 14 ans le plus jeune prisonnier enfermé dans l’enfer du camp américain anti-terroriste le plus célèbre de la planète. Il restera 8 ans à Guantanamo. Le journaliste Jérôme Tubiana a rencontré le jeune homme à sa libération. Le dessinateur Alexandre Franc met son dessin ligne claire au service de ce destin particulièrement sombre.

Guantanamo Kid, aux éditions Dargaud.

Les dessinateurs Edmond Baudoin et Troubs se retrouvent régulièrement pour arpenter le monde et brosser le portrait d’une humanité solidaire. Cette fois, Baudoin le Niçois a emmené son pote périgourdin sur la frontière franco-italienne, là où les Alpes-Maritimes plongent dans la Méditerranée, où les migrants viennent s’échouer sur les chemins escarpés et où, dans les villages, s’organisent l’accueil des hommes, des femmes et des enfants. Baudoin et Troubs peignent à quatre mains, en noir et blanc…

Humains, la Roya est un fleuve, publié à l’Association.  

Que font les Nations-Unies quand le monde ne tourne plus rond ? Pour RFI, Karim Lebhour a couvert pendant 4 ans à New-York les activités de l’organisation internationale. Des tentatives de médiation, des palabres en vain, des casques bleus sur le terrain, un véto bien souvent à la fin. Mais sans « le machin », comme disait de Gaulle, tout cela ne serait-il pas pire ?

Au cœur de la diplomatie mondiale, Une saison à l’ONU, Karim Lebhour, Aude Massot, chez Steinkis.

Vous êtes à nouveau en ligne