"Terroirs d'avenir" et navets du présent

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Laurent Mariotte nous propose une recette de navet, un légume de saison, et nous fait découvrir "Terroirs d'avenir", une jeune entreprise qui met en avant les petits producteurs.

Mini Tatin de navet au confit de canard

1 pâte brisée prête à dérouler
200 g de navets de Pardailhan (ou autres)
2
cuisses de canard confit
2 cuil à
soupe de miel d'acacia
10 g de
beurre
4 brins de thym frais
huile d'olive
Sel, poivre du moulin

Préchauffez le four à 180 °C

Faîtes rôtir les cuisses de canard confit au four juste le
temps que la graisse fonde. Débarrassez-vous de la peau et des os. Effilochez la chair et réservez-la.

Épluchez les navets, coupez-les en rondelles de 1 cm d'épaisseur et faites-les
cuire 5 min dans une eau bouillante salée.

Versez le miel et le beurre dans une poêle, faites-y
légèrement caraméliser les rondelles de navet 4 à 5 min, salez,
poivrez.

Répartissez le jus de cuisson des navets dans les petits
moules, ajoutez les brins de thym, disposez les rondelles de navet en rosace,
couvrez-les de confit de canard effiloché.

Découpez quatre disques de pâte brisée, 1 cm plus large que la taille
des moules. Recouvrez-en la garniture en glissant les bords de la pâte dans le
moule. Enfournez 20 à 25 min. Démoulez-les encore chaud. Servir accompagné
d'une salade verte. 

"Terroirs d'avenir"

Chaque mois, Alexandre Drouard et Samuel Nahon, deux jeunes entrepreneurs, vont à la
découverte de nouveaux terroirs pour rapporter le meilleur de la production
locale. Ils travaillent désormais avec plus de 60 producteurs remarquables et
pointilleux, issus de toute la France, dont une quinzaine en Ile-de-France. Ils
arpentent aussi régulièrement l'Espagne et l'Italie.

Ils proposent  des aliments de saison, de
qualité pour faire redécouvrir les goûts et les saveurs, et ainsi cultiver la
biodiversité. "Terroirs d'avenir" vient d'ouvrir deux boutiques 6 et 7 rue du Nil, dans le 2e
arrondissement de Paris, à deux pas du restaurant de Gregory Marchand, Le
Frenchie
.

Vous êtes à nouveau en ligne