Poires tapées, pâté de Tours et pain perdu

C'est en Touraine que l'on peut goûter une spécialité tourangelle, la poire tapée, une poire séchée et aplatie qui ressemble visuellement et gustativement à une figue séchée. Elle a même ces petits grains qui croquent mais garde le goût de la poire !

Benoît Pasquier, le chef du Saint Honoré à Tours, est un
chef qui aime mettre en avant le patrimoine culinaire local et son terroir. Rabelais
appelait la Touraine le jardin de la France. Entre les fromages de chèvre tels
que le Sainte Maure, les volailles comme la géline de Touraine, les poire
tapées, il y a l'embarras du choix.

Benoît Pasquier appartient d'ailleurs à une famille de cuisiniers qui savent
mettre en avant leur créativité tout en restant humble derrière le produit
originel. C'est un amoureux du produit à tel point qu'il possède son propre
potager pour fournir son restaurant. Une fois le service terminé, il aime
foncer dans son potager pour bichonner ses épinards et autres tétragones, ses
melons sucrins et ses flageolets de Touraine.

Une de ses spécialités est son pâté de Tours. Dans sa
recette, on retrouve cette poire tapée. A l'intérieur de ce pâté, il met une
belle farce à base de porc et de veau. Après le salé, il propose une recette de
pain perdu. Un pain perdu à la poire tapée qu'il sert en dessert avec une glace
locale.

Vous êtes à nouveau en ligne