La flamiche de "Retour chez ma mère"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette semaine Laurent Mariotte nous emmène au cinéma. ll a demandé à Eric Lavaine, le réalisateur du film "Retour chez ma mère" de se mettre aux fourneaux pour réaliser …une flamiche !

Le film Retour chez ma mère d’Eric Lavaine fait la part belle aux scènes de repas, notamment à une spécialité picarde : la flamiche. Laurent Mariotte a rencontré le réalisateur pour parler de sa relation avec la cuisine.

"Je vous préviens, j’ai fait picard ! "

Dans Retour chez ma mère , Stéphanie (Alexandra Lamy) est contrainte de retourner vivre chez sa mère (Josiane Balasko) à l’âge de 40 ans. La cohabitation n’est pas simple. Lorsque le reste de la fratrie se retrouve pour un dîner, secrets de famille et règlements de compte vont fuser, dans une ambiance jubilatoire. Les scènes de repas sont toujours des morceaux de bravoure pour les cinéastes. Eric Lavaine a puisé son inspiration du côté de sa mère :

 

"J’ai pris les plats emblématiques de ma mère qui sont des plats très 'années 80'. En entrée une timbale de la mer (crevettes, avocat et pamplemousse dans une sauce cocktail), et en dessert, une île flottante. Et pour le plat principal, il me fallait un plat picard … de Picardie."

(© Laurent Mariotte / Radio France)

 

" C’est une flamiche ! Une tourte picarde ! "

La principale scène de repas entre la mère "Mamina", et ses enfants incarnés par Alexandra Lamy, Mathilde Seigner et Philippe Lefèvre, se déroule autour de la flamiche. Cette spécialité picarde ne doit pas être confondue avec une simple quiche : c’est une tourte aux poireaux à la crème et aux œufs. Quelques commandements spécifiques sont à respecter.

La flamiche nécessite deux pâtes feuilletées, dont l’une servira à recouvrir le tout.

Pour éviter que la pâte du dessous ne s’imbibe, on peut utiliser une pâte brisée, sous les conseils d’Eric Lavaine, réalisateur et cuisinier à ses heures. Ensuite, vient l’ingrédient phare, le poireau. On utilise de préférence le blanc car il est plus doux et plus sucré que le vert.

Il existe aussi des variantes de la flamiche, comme la Dinantaise préparée avec de la boulette de Romedenne (fromage frais au lait de vache, de la province de Namur), la Flamiche au maroilles, ou encore la Samarienne (à base de poireaux et de saumon frais). La recette traditionnelle de la flamiche aux poireaux est à retrouver ci-dessous.

 

(© Laurent Mariotte / Radio France)

Flamiche aux poireaux

 

Ingrédients (pour 4 à 6 pers.)

 

  • 300 g de pâte brisée ou pâte feuilletée

  • 3 gros blancs de poireaux

  • 3 œufs + 1 pour la dorure

  • 3 cuil. à soupe de crème fraîche épaisse

  • Beurre

  • Sel, poivre

  • Noix de muscade.

     

    Coupez les poireaux en petits tronçons et faites retomber dans une poêle avec un peu de beurre. Salez et poivrez. Laissez refroidir.

    Fouettez les œufs avec la crème. Salez, poivrez légèrement et ajoutez une pincée de noix de muscade.

    Abaissez la pâte en deux disques. Foncez un moule à tarte (ou une tourtière) avec l'un des deux disques. Mélangez les poireaux à la crème et versez le tout dans le moule. Recouvrez la préparation à l'aide du deuxième disque de pâte et soudez les bords des deux pâtes entre eux. Dorez la tourtière à l'aide de l'œuf battu et enfournez 30 à 35 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

    Laissez-la tiédir avant de la déguster.