A toutes saveurs. Le pain d’épices de Saint Nicolas et "A table en 2030 !"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Laurent Mariotte nous invite à découvrir une gourmandise de saison, trés appréciée et fêtée ce week-end dans le Nord et dans l'Est de notre pays...le pain d’épices. 

En ce weekend de la Saint-Nicolas, le pain d’épices est la pâtisserie incontournable. Rendez-vous avec Sébastien Gaudard, pâtissier lorrain, installé dans la capitale. Depuis la Cité des sciences, le festival inédit de l’alimentation "A table en 2030" nous réserve bien des surprises.

La longue histoire du pain d’épices 

Avant d’être populaire en Europe, le pain d’épices était déjà une valeur sûre de la gourmandise au Xe siècle en Chine. Appelé "le Mi Kong", c’était un pain à base de farine, de miel et de plantes aromatiques, remplacées depuis par les épices. 
A la Renaissance les maîtres pains d’épiciers avaient leur corporation et aujourd’hui encore l’Alsace, Dijon et Reims ont leurs propres recettes : base de farine de blé pour Dijon et de seigle pour Reims par exemple.

Les deux commandements du pain d’épices 

  • Le pain d’épices est obtenu à partir d’une "pâte mère", un mélange de farine et de miel qu’on laisse reposer au moins un mois avant d’y ajoutez les épices.
  • La règle d’or du pain d’épices est qu’il contient autant de farine que de miel.

Dans la fabrication industrielle, le miel est remplacé totalement ou en partie par des matières sucrantes (type sirop de glucose).

Sébastien Gaudard et le pain d’épices de la Saint-Nicolas

Originaire de Lorraine, Sébastien Gaudard s’est d’abord fait connaître comme chef pâtissier chez Fauchon et au Délicabar du Bon Marché (Paris) avant de posséder sa propre pâtisserie/boulangerie Rue des Martyrs dans le 9e arrondissement de Paris et un salon de thé aux Tuileries.


Traditionnelle, la recette du pain d’épices de Sébastien Gaudard est directement inspirée du gâteau qu’il croquait à la Saint-Nicolas chez ses parents à Pont-à-Mousson. Son pain d’épices contient de la farine de seigle et de blé et du miel évidemment : "En fonction de la fleur dont il provient, le miel va apporter à la fois du goût et du moelleux au pain d’épices".

On y retrouve aussi différentes épices : gingembre, cardamome, clou de girofle, cannelle et anis vert. Dure sur le dessus et fondante à l’intérieur, la version de Sébastien Gaudard représente la forme d’un Saint-Nicolas.

Modèle de Saint-Nicolas en pain d\'épices
Modèle de Saint-Nicolas en pain d'épices (DR)

Recette de mon pain d’épices

Ingrédients pour 1 gâteau


- 300 g de miel
- 100 g de beurre pommade
- 300 g de farine
- 1 pincée de sel, 10 g de levure
- 2 jaunes et 5 blancs d'œuf
- 15 g de cannelle
- 100 g de sucre
- 5 g de badiane en poudre
- 1 dose de pastis (2cl)

Préchauffez le four 170°. Mélangez le miel avec la farine, le sucre, le sel, la levure, le beurre pommade, le pastis et les épices. Ajoutez les jaunes et mélangez. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation.

Versez la pâte dans un moule à cake beurré et légèrement fariné. Enfournez pendant 50 min.

Sortez le pain d'épice du four et laissez-le refroidir. Dégustez-le de préférence le lendemain, il n'en sera que meilleur.

Le Festival "A Table en 2030" à la Cité des sciences et de l'industrie

\"A Table en 2030\"
"A Table en 2030" (Cité des Sciences)

Ce week-end du 9 et 10 décembre, la Cité des Sciences organise pour la première fois son festival de l’alimentation. Intitulé "A Table en 2030", l’événement réunit des chercheurs, des cuisiniers et des médiateurs scientifiques qui tenteront de répondre aux questions suivantes :
Comment et avec quoi nourrir les 8,5 milliards d’humains à venir ?
Quelle sera la nourriture de demain ? Comment cuisinerons-nous en 2030 ?

Rendez-vous à la Cité des sciences ce week-end pour participer aux démonstrations et aux ateliers.
Retrouvez le programme et toutes les infos sur le site de la Cité des sciences.