Un deuxième triple A de perdu

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A première vue, ça saute aux yeux, les Champs Elysées sont toujours magnifiques et restent "la plus belle avenue du monde", que toutes les capitales de la planète envient à Paris.

La plus belle, peut
être mais pas forcément la plus sympa. Et même l’une des moins accueillantes si
l’on en croit une étude réalisée par le cabinet Presence Mystery
Shopping
qui teste en douce les points de vente les plus célèbres du
monde un peu comme les inspecteurs des guides gastronomiques le font avec les
restos.

Donc, 400 showrooms,
parfumeries, magasins de luxe, restaurants et autres galeries marchandes ont
été passés au crible dans les 30 avenues les plus chics des grandes capitales
mondiales et…the winner is : Singapour. En terme d’accueil et qualité de
service et de propreté, l’Orchard Road de Singapour arrive en tête juste devant
l’Avenue de la Liberté à Luxembourg ou le shopping est boosté par le confort
des points de vente et la gentillesse du personnel.

Dans le bas du
classement, Genève, Bombay et Hong Kong se disputent la lanterne rouge, car les
touristes y sont paraît-il ignorés ou méprisés par les autochtones. 

Quant aux Champs
Elysées, ils se contentent d’une 16ème place ringarde, dans le gras
du peloton. Indigne du statut de la ville lumière. Ce n’est pas la promenade
sur les Champs qui pose problème car les lieux sont jugés superbes et les
passants plutôt aimables. Ce qui coince, c’est la façon dont on est reçu dans
les boutiques. Courtoisie, politesse et convivialité sont aux abonnés absents
quand on déjeune où qu’on fait son shopping aux Champs Elysées. 40% des clients
ont même perçu des signes d’agacement chez le vendeur ou le serveur. 

Conclusion :
accueil, amabilité et attractivité font défaut sur les Champs Elysées. Encore
un "triple A" de perdu. Décidément...