Polars et livres d'histoire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A lire cette semaine : Satori, Dans les coulisses d'Apocalypse Now, Le soleil sous la soie, Miséricorde, Churchill, Londres, mai 1940

Avec Le Choix de Libraires

Avec les libraires Stanislas Rigot, librairie Lamartine et Gérard Collard, librairie la Griffe Noire.

(Radio France © France Info)
 

**

Satori de Don Winslow chez JC Lattes. Un très bon roman d'espionnage à travers l'Asie.

Nous sommes à l’automne 1951 et la guerre de Corée bat son plein. Nicholai Hel vient de passer les trois dernières années de sa courte vie en isolement aux mains des Américains. Hel est maître du hoda korosu, le "tuer à mains nues", parle couramment sept langues et a peaufiné son "sens de proximité" – une capacité surnaturelle à déceler le danger. Il a les talents requis pour être le plus redoutable des assassins, et désormais la CIA a besoin de lui...

Les Américains lui offrent la liberté, de l’argent et un passeport neutre en échange d’un tout petit service : Hel doit se rendre à Pékin pour y assassiner le commissaire soviétique en poste. La mission est vouée à l’échec, mais Hel accepte. À présent, il doit survivre au chaos, à la violence, et aux trahisons, tout en essayant d’atteindre son but ultime : le satori – l’éveil spirituel.

Dans les coulisses d'Apocalypse Now d'Eleanor Coppola chez Sonatine. Le journal de bord du film et le quotidien d'une femme, celle de Coppola.

Printemps 1976. Eleanor Coppola, son mari Françis Ford Coppola et leurs enfants quittent la Californie pour les Philippines, lieu de tournage d’Apocalypse Now. C’est le début d’une aventure à la fois personnelle, conjugale et cinématographique qui durera trois ans et dont les protagonistes sont encore loin d’imaginer l’intensité et la folie. Eleanor Coppola nous ouvre ici son journal intime de ces années terribles. Un témoignage unique sur l’élaboration d’un film pas comme les autres et sur les conséquences, humaines émotionnelles et physiques, d’un tel tournage. Un document exceptionnel.

Le soleil sous la soie d'Eric Marchal chez Anne Carriere Eds. Un livre exceptionnel, comparable aux Piliers de la Terre et qui raconte des faits avérés.

Dans les dernières années du XVIIe siècle, un des plus petits États d’Europe, le duché de Lorraine, se relève de l’occupation française et des guerres dans l’espoir de connaître une génération de paix. Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Son destin va basculer le jour où il rencontre Marianne Pajot, accoucheuse à Nancy. Emprisonné à la suite d’une opération où le patient est décédé, Nicolas est obligé de s’exiler dans les armées de la coalition, en guerre contre les Turcs. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des masures abandonnées aux ors des palais royaux, il connaîtra le destin hors norme d’un homme guidé par l’amour et l’ambition de révolutionner la médecine. Dans ce roman, Éric Marchal s’empare d’un thème passionnant, la rivalité féroce à l’époque entre les médecins de la faculté et les chirurgiens-barbiers. Les premiers utilisent l’immense pouvoir de leur corporation pour maintenir les seconds dans le statut de simple exécutants des actes médicaux.

Miséricorde de Jussi Adler-Olsen chez Albin Michel. Ce policier démarre au quart de tour et se dévore du début à la fin.

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire. Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de cold case... Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l’inspecteur Morck, est un véritable phénomène d’édition (droits achetés par plus de 30 pays.)

Churchill, Londres, mai 1940 de John Luckacs, chez Odile Jacob. Un livre qui change la vision de cette époque et qui montre que le destin n'est pas aussi évident que ce qu'on veut nous faire croire.

Mai 1940 ; les troupes allemandes sont parvenues jusqu'aux côtes de l'Atlantique. L'Europe est à genoux. Pendant plusieurs jours, au 10 Downing Street, une terrible question est débattue entre les hauts responsables britanniques : faut-il négocier avec Hitler ou bien le combat est-il encore possible ? Avec quels moyens ? Quel espoir reste-t-il ? Voici le récit des quelques jours qui ont fait basculer l'histoire et le monde. John Lukacs y montre avec brio comment Winston Churchill, tout juste arrivé au pouvoir, a su influencer aussi bien son entourage immédiat, ses rivaux politiques que l'opinion publique pour se lancer avec résolution dans une suite de batailles pourtant réputées perdues d'avance...

Vous êtes à nouveau en ligne