Nos premiers coups de coeur de l'année

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Laissez-vous entrainer par nos libraires. Cette semaine, leur sélection vous invite à comprendre l'Afrique et la psychologie de la mafia new-yorkaise en passant par la "punk bourgeoisie" britannique...

Les Esprits de l'eau , de Christie Watson, aux éditions Denoël

"A partir du moment où maman a trouvé papa allongé sur une autre femme, tout a changé. "
La petite Blessing et son frère Ezekiel mènent une vie agréable à Lagos : des parents formidables, une jolie maison avec tout le confort moderne. Mais leur univers bascule le jour où leur père les quitte pour une autre femme.
La mère de Blessing est licenciée de l'hôtel luxueux où elle travaille - seules les femmes mariées y sont acceptées - et, sans un sou, ils doivent quitter Lagos pour un village reculé dans le delta du Niger, où vivent leurs grands-parents. Pour Blessing, c'est un choc : fini l'école, l'air conditionné et les domestiques. Elle doit s'adapter à une vie rustique, misérable, qu'elle déteste. Ce qu'elle ignore, c'est que certaines familles survivent à tout...

Porté par la voix envoûtante de Blessing, Les Esprits de l'eau est un roman drôle, à la fois poignant et tragique peuple de personnages inoubliables.

Christie Watson a été infirmière pendant une dizaine d'années avant de se lancer dans l'écriture, de ce livre récompensé par le Costa Award du Meilleur premier roman au Royaume-Uni.

American Desperado : Une vie dans la mafia, le trafic de cocaïne et les services secrets, de Jon Roberts, 13e Note Editions  

Ce livre retrace l'histoire intense de John Riccobono alias Jon Roberts. Né dans la famille Gambino affiliée à la mafia new-yorkaise, Jon a sept ans quand il est témoin d'un meurtre commis par son père et doit apprendre la loi du silence. Suivant la voie qu'on lui a tracée, il fait ses armes comme "soldat" du clan Gambino puis s'engage dans les marines et donne libre cours à sa sauvagerie naturelle au Vietnam. On le retrouve à vingt-deux ans à New York, où il supervise le racket des boîtes de nuit pour ses oncles. La vague disco/cocaïne va lui donner des idées et lui faire découvrir Miami, où il devient en quelques années l'un des correspondants les plus actifs du cartel de Medellín, écoulant de 50 à 100 kg de poudre par mois. Son carnet d'adresses se lit comme un bottin mondain : le général Noriega, Richard Pryor, O-J Simpson, Meyer Lansky, Richard Dreyfuss, Pablo Escobar... Au volant de voitures de luxe, entouré des plus belles femmes, il est aussi charmant qu'amoral et meurtrier. Scrupuleusement documenté, ce livre écrit en collaboration avec Evan Wright, romancier et grand reporter, permet de découvrir non seulement la vie d'un criminel extraordinairement audacieux, mais aussi une période chaotique et passionnante de l'histoire américaine. Un beau matin de 1986, le FBI fait une descente chez Jon Roberts. S'ensuit une cavale qui durera cinq ans. Capturé, Jon bénéficiera d'une réduction de peine en échange d'informations. Emporté par un cancer le 28 décembre 2011, il n'aura survécu que deux mois à la publication de ses mémoires.

Le Bois du rossignol , de Stella Gibbons, aux éditions Héloïse d'Ormesson

Jeune veuve, Viola Wither est contrainte de quitter Londres pour emménager chez son austère belle-mère dans sa demeure de l'Essex. A vingt et un ans, elle y voit ses raves romantiques s'évanouir et son caractère enjoué bridé par l'ennui et les conventions. Pourtant, au mépris des convenances, l'intrépide transgresse les codes : elle flirte avec Victor Spring, son amour de jeunesse, quand celui-ci est sur le point de se marier. La bucolique campagne anglaise, les bals grandioses, les passions déraisonnables, la cruauté des rapports sociaux : Le Bois du rossignol est une savoureuse et féroce étude de moeurs, une comédie pétillante et poivrée, dans la lignée d'une Jane Austen qui aurait revisité Cendrillon.

Les plus grands films que vous ne verrez jamais , de Simon Braund, aux éditions Dunod

Il y a les grands films que tout amateur de cinéma connaît ou se doit de connaître, et il y a ceux sur lesquels ont travaillé les plus grands, réalisateurs, acteurs ou encore scénaristes, et qui n'ont pourtant jamais vu le jour.

De Return from St. Helena de Charlie Chaplin à The Lady from Shanghai de Wong Kar-wai, en passant par L'enfer d'Henri-Georges Clouzot, The Other Side of the Windd'Orson Welles ou Superman Lives de Tim Burton, cet ouvrage raconte l'histoire de plus de cinquante chefs-d'œuvre du cinéma, parfois légendaires mais souvent inconnus du public, que vous ne verrez jamais.
Des films inachevés, victimes de leur contexte historique, artistique, humain, technique ou économique, qui se mettent pourtant à exister dans votre imagination grâce aux affiches conçues pour l'ouvrage, et aux nombreux extraits de scénarios, storyboards et photographies les accompagnant. À travers l'histoire de ces films, c'est celle du cinéma qui nous est contée (ses plus grandes stars, ses promesses et ses trahisons, ses contraintes et ses enjeux) dans cet ouvrage incontournable pour tous les passionnés du 7e art.

Vous êtes à nouveau en ligne