Femmes, femmes, femmes...

Femmes intelligentes, femmes courageuses, femmes écrivains, femmes terrifiantes, femmes angoissantes, aujourd'hui, la gent féminine est mise à l'honneur. Et c'est avec Gérard Collard de "La Griffe noire" à Saint-Maur et Xavier de Marchis de la librairie "Contretemps" qu'on vous présente la sélection des livres de la semaine.

*Marie-Olympe de Gouges

  • 1748-1793, des droits de la femme à la guillotine* d'Olivier Blanc –
    Ed. Tallandier

Femme de lettres, pamphlétaire opiniâtre et humaniste,
féministe avant l'heure et auteur de la Déclaration des droits de la femme et
de la citoyenne (1791) - son texte le plus célèbre -, Olympe de Gouges
(1748-1793) fût de tous les combats : abolition de l'esclavage, justice
sociale, droit au divorce, rejet de la peine de mort, égalité hommes-femmes.
Des combats qu'elle mena avec passion et acharnement jusqu'à ce qu'elle fût
guillotinée, victime de la Terreur, en 1793, juste après Marie-Antoinette.
Figure méconnue de la Révolution française, Olympe de Gouges sera, pendant deux
siècles, négligée et incomprise, le plus souvent vilipendée et caricaturée :
Restif de La Bretonne la considère comme une courtisane et la classe dans sa
liste des prostituées de Paris ; pour Jules Michelet, c'est une hystérique
atteinte de paranoïa. Il était donc temps de redécouvrir le destin transgressif
de cette femme engagée, belle figure humaniste de la fin du XVIIIe siècle, qui
paya de sa vie sa volonté de réforme et ses écrits politiques.

*Prédatrice

" Ce livre est une course sauvage : sexy, rapide
et terrifiante, le contrepoint parfait à Lolita. En comparaison, Humbert
Humbert est soumis et docile. Personne ne devra savoir à quel point vous avez
aimé ce livre !
" David Vann Céleste Price, 26 ans, est professeur dans un
lycée de la banlieue de Tampa, Floride. Elle est mariée au beau Ford, un
policier issu d'une famille aisée. Tous deux ont un charme fou, ils forment, à
tous les égards, le couple parfait.

Voilà pour les apparences. La réalité est beaucoup plus sordide. Céleste est en
effet depuis très longtemps tourmentée par son goût particulier pour les
adolescents. Dévorée par une passion de plus en plus incontrôlable, elle décide
un jour de passer à l'acte et de séduire un de ses élèves. Sans se douter
qu'elle entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles. Avec
ce portrait à la première personne d'une femme qui entend rester libre de ses
désirs, même les plus pervers, l'auteur prend le lecteur au piège entre
l'empathie naturelle qu'il éprouve pour la narratrice et les actes
irrépressibles de celle-ci.

Les fidélités de Diane Brasseur – Ed.
Allary

Quelques heures avant de partir fêter Noël en famille,
le narrateur s'isole dans une pièce de sa maison et s'oblige à ne pas en sortir
avant d'avoir repris sa vie en main. Depuis quelques mois, ce père de famille
de 54 ans partage sa vie entre sa femme et sa fille à Marseille et sa
maîtresse à Paris. Cette double vie ne lui ressemble pas. Il doit choisir.

Doit-il quitter sa femme et refaire sa vie avec la jeune Alix comme tant
d'hommes de son âge le font ? Ou doit-il mettre un terme à cette relation pour
préserver sa femme et sa fille, cette vie de famille qu'il aime tant ? Enfermé
dans cette pièce, il fait défiler les derniers mois : sa rencontre avec Alix,
le sentiment d'une jeunesse retrouvée, ses premiers mensonges, sa culpabilité
grandissante – l'installation dans une relation adultère. Beaucoup d'hommes se
satisfont d'une double vie, mais pas lui : il aime sa femme, il aime Alix, mais
pas l'infidélité.

 Après la chute d'Olivier Rey – [Ed.
Pierre-Guillaume de Roux

](http://www.pgderoux.fr/fr/Accueil-Editions-Pierre-Guillaume-de-Roux.htm) "Eh bien quoi, le Moyen
Âge ? C'était une époque concrète. Pour manger on ne réchauffait pas de
barquettes aux micro-ondes, pour faire la guerre on n'envoyait pas de missile
téléguidé... Un homme qui passait sur son cheval pouvait être érotique.
Aujourd'hui, un homme qui passe dans son monospace n'a rien d'érotique. Les
voitures, les bureaux, les ordinateurs, les immeubles et les pavillons, les
voyages en avion, les vacances-club : rien de tout cela n'est érotique.
Divorce radical entre la vie moderne et l'érotisme."

C'est Alix, jeune
doctorante en histoire médiévale, qui constate. Plus caustique qu'une Bridget Jones,
seule, face au monde saturé de chiffres, de ratios et de performances en tous
genres. Ce n'est plus l'homme idéal qu'elle recherche, à travers des
expériences érotiques plus décevantes les unes que les autres, mais celui qui
lui ferait reprendre contact avec le réel.

Vous êtes à nouveau en ligne