Des livres, des Rolls, l'éternité et l'Amazonie

Gérard Collard de la Libraire La Griffe Noire à Saint-Maur et Valérie Expert vous conseillent ces trois livres pour cette semaine.

 

**En Amazonie - Infiltré dans le "meilleur des
mondes"
de J-B Malet - Ed. Fayard

**

Pour son pic d'activité, à l'approche des fêtes de Noël 2012, Amazon recrute
des milliers d'intérimaires. Pour la première fois en France, un journaliste
décide d'infiltrer un entrepôt logistique du géant du commerce en ligne. Il
intègre l'équipe de nuit. Après avoir souscrit au credo managérial et appris la
novlangue de l'entreprise, c'est la plongée dans la mine : il sera pickeur,
chargé d'extraire de leurs bins (cellules) des milliers de "produits culturels", amassés sur des kilomètres de rayonnages, marchandises qu'il enverra se
faire emballer à la chaîne par un packeur, assigné à cette tâche. Chaque nuit,
le pickeur courra son semi-marathon, conscient de la nécessité de faire une
belle performance, voire de battre son record, sous le contrôle vigilant et
constant des leads (contremaîtres), planqués derrière des écrans : ils
calculent en temps réel la cadence de chacun des mouvements des ouvriers,
produisent du ratio et admonestent dès qu'un fléchissement est enregistré...
Bienvenue dans le pire du "meilleur des mondes", celui qui réinvente le
stakhanovisme et la délation sympathiques, avec tutoiement.

**Des livres et une Rolls de Frances Scott Fitzgerald - Ed. Grasset

**

Des livres et une Rolls est l'ultime recueil d'inédits de Scott Fitzgerald en
France. Ce choix d'interviews données par Fitzgerald à ses flamboyants débuts -
sa carrière avançant et les échecs commerciaux croissant, on l'interviewe de
moins en moins - montre un jeune homme dont la beauté et l'affabilité charment
les journalistes. Sérieux et moqueur à la fois, espiègle et brillant, il répond
(quelquefois en compagnie de Zelda) avec esprit aux questions littéraires,
intimes et parfois politiques des journalistes qui se pressent à la porte de
celui qui passe alors pour un jeune prodige. L'inventeur des flappers et le
découvreur de l'"âge du jazz" brille ici de toute son intelligence et
de toute sa gaieté

**A toi pour l'éternité de Daniel Glattauer - Ed. Grasset

**

Célibataire, belle, libre et indépendante, Judith est pourtant peu sûre d'elle
et pleine de doutes : à 36 ans, elle n'a toujours pas trouvé l'amour.
Jusqu'au jour où elle croise, dans un supermarché, le chemin de Hannes, qui lui
marche sur le pied. L'incident est banal et l'histoire pourrait bien s'arrêter
là, mais Hannes fait très vite irruption dans le magasin de lampes de Judith
et, avec des discours enflammés et des attentions de tous les instants, il ne
tarde pas à s'immiscer aussi dans sa vie. Car même s'il est un peu envahissant,
Hannes est un homme parfait, le rêve de toute belle-mère, à en croire ses
proches et ses amis. Toutefois l'amour tourne bientôt à l'obsession et l'idylle
au cauchemar, et Judith étouffe dans cette relation possessive. Elle tente bien
de rompre, mais Hannes sait se montrer tenace - peut-être même un peu trop pour
être honnête - et absent, il est plus que jamais présent et la poursuit jusque
dans ses rêves.

Vous êtes à nouveau en ligne