À la carte. L'alimentation comme barrière au Covid ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Notre santé dépend de ce qu’ont mangé les animaux qui arrivent dans nos assiettes, et de la qualité des végétaux. Ainsi l'Oméga-3 a peu à peu disparu dans les sociétés occidentales, alors qu'il aide à combattre les virus.

Nous vivons depuis plus de six mois sous Covid, et dans À la Carte, il est question du lien entre cette maladie et l’alimentation.

L’association Bleu-Blanc-Cœur, qui fédère des agriculteurs respectueux des animaux et de la terre, s’est associée au CHU de Rennes, à l’Inserm, et à l’entreprise Valorex, pour mener une étude sur ce lien entre alimentation et résistance à l’épidémie.

L’immunité dite "innée" est notre première ligne de défense anti-infection

Elle est très dépendante de l’alimentation et des nutriments qu’elle contient. Ce n’est pas le virus qui tue directement les patients mais un excès d’inflammations (orage cytokinique).

Des études sur modèle animal montrent que des régimes riches en Omega-3 (des acides gras polyinsaturés que l'on trouve en grandes quantités dans certains poissons gras, dans les graines de chia, le lin, la noix, la cameline, le colza et le soja) réduisent fortement la mortalité en cas d’attaque virale. Par ailleurs, les pays où l’on consomme beaucoup d’Omega-3 sous forme de poisson de pêche ont quatre fois moins de morts que les autres, selon Bleu-Blanc-Coeur.

Une chose est sûre, notre santé dépend de ce qu’ont mangé les animaux qui arrivent dans nos assiettes, et de la qualité des végétaux. Parmi les produits qui procurent de l'Oméga-3 naturel : le lin, le maquereau, la noix ou la viande d'un animal élevé en, plein air.

Thierry Marx vous propose une recette riche en Oméga-3, une entrecôte aux haricots verts

Ingrédients pour deux :

1 entrecôte pour deux (environ 500 g), 125 g de haricots verts, 1 belle tomate, 1 pomme de terre, 1 cuillère à soupe de fleur de sel de Guérande, 1 cuillère à soupe d'huile de colza, sel, poivre.

Préparation :

Masser longuement à l'aide d'une cuillère le sel de Guérande et l'huile de colza sur l'entrecôte, de chaque côté.

Préchauffer une poêle graissée, y déposer l'entrecôte. Cuire 4 minutes par face. Renouveler l'opération sur les deux faces (donc 16 minutes au total). Débarrasser la viande et la réserver.

Éplucher la pomme de terre et la tailler en fines lamelles. Dans le gras de la poêle, cuire ces lamelles de pommes de terre, puis y ajouter les haricots verts. Bien saisir. Couvrir 3 minutes, pour que les légumes évaporent de l'eau qui va aider à la cuisson.

Couper l'entrecôte en deux et ajouter les légumes. Saler et poivrer selon convenance.

Vous êtes à nouveau en ligne